QP : Le chaos persiste, Pedrosa résiste, de Puniet insiste



Après ceux du Moto3, le MotoGP a aussi eu droit à ses deux drapeaux rouges. En cause, deux violents ‘high-side’ de Casey Stoner et de Nicky Hayden.

Si l’Australien s’est occasionné une déchirure des ligaments de la cheville droite, en revanche, nous ne disposons pas encore de diagnostic précis concernant l’Américain même si le pire semble avoir été évité.

Si à ces deux accidents, on ajoute ceux de Ben Spies et d’Hector Barbera, on se réjouira d’avance que ce Grand Prix, sur ce dangereux circuit d’Indianapolis, prenne fin et si possible sans drame !

Parallèlement à ces mésaventures, Dani Pedrosa a réussi à accrocher la pole position de façon magistrale puisqu’il a également réussi à accomplir le tour le plus rapide jamais effectué sur ce  circuit.

Il devance Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso. Le leader du championnat du monde s’est donc bien repris après des séances d’essais libres difficiles.

Ben Spies, malgré sa chute, conserve la quatrième position, juste devant Casey Stoner et Cal Crutchlow.

Nicky Hayden est huitième et Alvaro Bautista est neuvième.

En dixième position il faut signaler l’énorme performance de Randy de Puniet qui se qualifie à 1,624 de la pole, soit 366 millièmes de mieux qu’Aleix Espargaro, mais surtout 326 millièmes de mieux que…Valentino Rossi.

Le pilote italien, qui s’est offert une grosse frayeur, pouvait difficilement faire pire aujourd’hui! Il est vraiment temps que sa collaboration avec Ducati prenne fin !

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de