Luis Salom était le chasseur et il a mordu sa proie



Luis Salom a réalisé la course parfaite avec d’abord, un forcing pour revenir sur Cortese et Viñales, ensuite, une attente intelligente derrière les hommes forts de la catégorie et enfin une attaque incisive pour aller chercher la première victoire de sa carrière en Grand Prix.

Il savait que ces deux-là allaient se sauter à la gorge alors, il a patienté gentiment derrière en attendant qu’ils commettent une erreur, ce qui a fini par arriver.

Et c’est une double bonne affaire puisque, même s’il est toujours à 55 points de Cortese au classement général, en revanche, avec la chute de Viñales, il se rapproche à 26 longueurs de la seconde place.  

« C’est incroyable! Lors de la dernière partie de la course, j’ai eu beaucoup de problèmes avec le pneu arrière qui glissait. Mais ça peut arriver. Les autres en étaient victimes aussi. Le dernier tour a été très difficile. J’ai observé et j’ai attendu, comme un chasseur. Soudain, j’ai vu que Cortese et Viñales étaient en train de se battre et ils m’ont laissé la porte ouverte. Bien sûr, je l’ai prise! Je voulais tellement cette victoire. J’ai été proche à quelques reprises et maintenant je l’ai. Je suis si heureux! »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de