La relation entre Spies et Yamaha part en fumée!



Ben Spies n’a pas connu une saison extraordinaire et tout ne peut certainement pas s’expliquer par la seule malchance.

Cependant,  sur les trois dernières courses, l’Américain a dû endurer une intoxication alimentaire au Mugello, une casse du bras oscillant à Laguna et une casse moteur à Indy, ce qui est tout de même beaucoup pour un seul et même homme.

Des propos tenus par l’Américain à crash.net, on peut comprendre que l’ambiance n’est plus au beau fixe dans le garage Yamaha.  D’un côté, il y a un constructeur qui soupçonne son pilote de ne plus s’impliquer à 100% et de l’autre, un pilote qui a du mal à accepter ce genre de remarque de la part de son employeur. les conditions sont donc réunies pour que les sept dernières courses ressemblent à un calvaire. 

«Quelqu’un chez Yamaha m’a dit que si je n’avais pas l’intention de rouler à cent pour cent à Laguna Seca, je ne me présente pas.

Je suis venu à Laguna, et j’ai fait de mon mieux. La moto a eu un problème. Ensuite, nous sommes venus ici, à Indy, motivés à cent pour cent et décidés à faire de notre mieux. Nous avons de nouveau rencontré un problème mécanique sur la moto. Mais moi, je me suis donné à cent pour cent.

Alors, je trouve que ce qu’on m’a dit au Mugello et la façon dont ça a été dit, n’est pas très juste ».

Evidemment, l’Américain ne donnera pas le nom de l’auteur de ce commentaire désobligeant mais la position de cette personne dans l’organigramme Yamaha semble renforcer l’importance de la déclaration.

« Je ne vais pas dire le nom de cette personne, mais oui, c’était quelqu’un de haut placé chez Yamaha.

Je ne respecte pas ce qui a été dit sur moi et sur ce que nous avons essayé de faire cette année ».

Que les dernières courses vont être longues pour les pilotes en partance !

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de