Les circuits changent, pas l'objectif : Zarco visera le podium



Il ne manque pas grand-chose à Johann Zarco pour se battre avec les meilleurs et on peut penser que s’il n’avait pas été (injustement ?) pénalisé au Mugello, il y serait arrivé.

Mais voilà, le Moto2 est une catégorie difficile, acharnée et y briller demande de l’expérience, ce qui manque justement à Johann Zarco.

On a parfois tendance à oublier que le Français n’en sera qu’à son onzième départ dans la classe intermédiaire et qui plus est, au guidon d’une machine qui continue à le pénaliser en termes de vitesse de pointe.

L’objectif fixé (le podium) est ambitieux mais il travaille dur et on ne doute pas que ses efforts finiront par payer.

« J’ai de bons souvenirs des courses à Brno et je pense que mon style de pilotage est adapté à la piste. J’espère obtenir un bon résultat en République Tchèque et atteindre l’objectif que nous visons, le podium. La dernière course nous a montré que c’est une entreprise ambitieuse, mais pas impossible dans une catégorie aussi disputée que l’est le Moto2. Si la moto et le pilote sont en état, c’est possible. Au Mugello la Motobi s’est avérée être performante, alors on va essayer de répéter l’histoire. A Indianapolis, nous avons apporté quelques modifications et certaines étaient pertinentes, mais après la course, nous avons décidé de prendre un peu de recul et de revenir au set-up utilisé en Italie ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de