Pedrosa s’impose en force devant Lorenzo. Crutchlow tient son podium!



Il aura fallu attendre les trois derniers virages du Grand Prix de Tchéquie pour voir un peu de spectacle mais pour ceux qui ont attendu jusque-là, il aura été de toute beauté.

Après un très bon départ, Jorge Lorenzo a mené la course pendant quelques tours avec Dani Pedrosa dans ses roues.

Mais laissons ces deux hommes devant, nous les retrouverons au dernier tour.

Derrière, les prétendants ont très rapidement dû faire une croix sur les deux premières places du podium.

Pire encore, après que Valentino Rossi ait fait illusion pendant quelques tours, les positions se sont figées pour ne plus bouger par la suite.

C’est ainsi que Cal Crutchlow décroche son premier podium et que Dovizioso, qui commençait à faiblir devant Stefan Bradl (5ème), termine quatrième.

Chose assez cocasse, les deux M1 de chez Tech3 sont tombées en panne d’essence juste après la ligne d’arrivée. Ce qui explique d’ailleurs peut-être le retour de Bradl en fin de course.

Bradl justement, il a encore été l’auteur d’une belle course et se paye même le scalpe de Valentino Rossi qui est resté sans réponse face à son attaque et celle d’Alvaro Bautista qui termine sixième.

Le pilote Ducati clôture en septième position après pourtant un beau week-end. Notons que sa Ducati fumait très fort sur les gros freinages. Il sera intéressant de savoir à quoi était due cette fumée et surtout s’il a été gêné par ce problème.

Randy de Puniet termine premier pilote CRT en huitième position mais, malheureusement pour lui, son équipier et grand rival au championnat n’est qu’une place derrière.

Mais revenons-en aux deux premiers du jour, Dani Pedrosa et Jorge Lorenzo.

On peut d’ailleurs reprendre le film directement dans le dernier tour puisqu’après s’être fait passer par Pedrosa, Jorge Lorenzo s’est accroché jusqu’à quatre virages de la fin où il décidait de porter sa dernière attaque.

Une attaque surprise, fine et bien calibrée qui mettait Pedrosa en difficulté mais il en fallait plus pour priver le pilote Repsol d’une victoire à laquelle il tenait.

Mieux sorti de l’avant dernier droit du circuit Tchèque, il se portait à la hauteur de Lorenzo et plongeait à l’intérieur dans le dernier gauche.

Le pilote Yamaha retardait son freinage mais ne parvenait pas à rattraper la corde dans le long droit avant l’arrivée et devait laisser la victoire à un Pedrosa réellement impressionnant.

Le championnat est donc plus que jamais ouvert puisque le pilote Honda se rapproche maintenant à 13 points de son compatriote.

La suite à Misano…

Stay tuned !  

Photos : Lionel Nolette

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de