Valentino Rossi : « mes pieds glissaient partout »



Valentino Rossi avait bien débuté la course mais a dû très vite baisser pavillon face à Dovizioso, puis face à Bradl et enfin, face à Bautista.

En cause, un pneu tendre à l’arrière qui s’est trop vite décomposé et une fuite qui a rempli d’huile le frein, les repose-pieds et le sélecteur.  

« J’ai bien commencé  la course et les premiers tours n’étaient pas mauvais, même si la moto a commencé à perdre de l’huile depuis le début. Elle coulait sur les repose-pieds, le frein et le sélecteur de vitesse, ce qui me dérangeait parce que mes pieds glissaient partout. J’aurais probablement pu faire un peu mieux sans cet inconvénient, et j’aurais peut-être fini à proximité de Dovizioso. Quoi qu’il en soit, j’ai également dû ralentir parce que le pneu arrière a commencé à glisser de trop après quelques tours, ce qui nous a aussi posé problème. Maintenant nous allons voir lors du test à Misano, dans deux jours, si nous parvenons à trouver quelque chose pour nous aider dans les dernières courses ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de