Le clin d'oeil : La divulgation de l’appel à Furusawa mettrait-elle Ducati mal à l’aise? (correction)



A la lecture de l’interview accordée par Gabriel Del Torchio, le CEO de Ducati, à motocorse, un détail nous a frappé.

(Ceci est une correction de l’article que nous avions écrit précédemment car nous y avions commis une erreur de traduction très justement relevée par un lecteur).

L’interview laisse une drôle impression de malaise vis-à-vis de la visite de Masao Furusawa, l’ingénieur japonais et créateur de la M1, rendue à Filippo Preziosi. Pour rappel elle avait eu lieu au lendemain du Grand Prix d’ Italie. (lire ici)     

« Quelle est la gravité de la situation chez Ducati pour avoir demandé de l’aide Masao Furusawa (ancien ingénieur Yamaha)?

Ducati n’a contacté personne. Ce n’est pas une initiative de la société. Nous n’avons pas oublié comment fabriquer les motos, comme en témoigne notre histoire. Dans le même temps, nous avons beaucoup de respect pour M. Furusawa.

C’est donc, c’était une initiative de Filippo Preziosi?

Ce n’est pas une initiative de la société ».

Alors, elle vient de qui cette initiative? Que s’est-il passé avant que Rossi ne signe? Quel était le but de cette visite? Pour qui? Pourquoi? Autant de questions qui resteront certainement sans réponse mais d’un autre côté, l’important c’est 2013 et la compétitivité de la moto.

Pas très germanique tout ça!

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook  

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de