Shwantz et le circuit des Amériques sont en guerre !



La vie du ‘Circuit of the Americas’ (COTA) ressemble décidemment à tout, sauf à un long fleuve tranquille.

Après les arrêts des travaux, les grèves diverses, les reprises de chantier et les tracasseries en tous genres, c’est maintenant à une plainte en justice que le tracé d’Austin doit faire face.

Et elle n’émane pas de n’importe qui puisque c’est Kevin Schwantz, en personne, qui vient de la déposer.

L’Américain est le propriétaire de 3Four Texas MGP qui, avec Tavo Hellmund, le patron de ‘Full Throttle société Productions’  et la Dorna détenaient un accord décennal sur l’organisation d’un Grand Prix MotoGP à Austin.

Malheureusement pour Kevin Schwantz, suite à de grosses complications entre Hellmund et le COTA, les accords concernant la F1 et le MotoGP, ont été mis en danger.

Pas de souci du côté de la F1 puisque suite à un de ces épisodes rocambolesques dont Bernie Ecclestone a le secret, elle obtenait son chèque de garantie et le 7 décembre, elle parvenait  à un accord avec le COTA.

En revanche, du côté du MotoGP, rien ou pas grand-chose d’acquis sauf que la Dorna a récemment confirmé qu’elle était en négociation avec le circuit mais cette fois, visiblement, sans 3 Four Texas MGP.

Cette situation n’a pas du tout eu le don de plaire à Kevin Schwantz qui vient de déposer une plainte en justice contre le COTA. Il s’en est expliqué sur Facebook.

«J’ai consacré plus de 25 années de ma vie au MotoGP, le plus grand championnat du monde de moto de route. J’ai passé quatre de ces années à amener le MotoGP au Texas, mon Etat d’origine. Grâce à cette action, le MotoGP a décidé, en 2011, d’organiser une course annuelle sur le circuit des Amériques, à Austin.

Je suis navré de devoir dire que le COTA est en train d’essayer, illégalement, de me forcer à sortir de ce projet. Je crois que, ce faisant, le COTA a commis une fraude. J’ai donc intenté une action en justice contre le COTA. J’ai été obligé de déposer cette plainte afin de protéger mes droits, ma réputation, et le MotoGP lui-même.

Je veux voir le MotoGP au Texas, mais je ne peux pas laisser le COTA profiter de moi. Plus important encore, je ne vais pas rester les bras croisés alors qu’un nouveau venu dans le monde des courses discrédite le sport que j’aime ».

Sur ce et il fallait s’y attendre, le Cota a réagi par la voie d’un communiqué de presse.

« Cela n’a aucun sens pour M. Schwantz de poursuivre une action en justice dans cette affaire. Nous avons été informés par la Dorna, l’organisation détentrice des droits du MotoGP, que M. Schwantz n’avait pas de contrat pour promouvoir le MotoGP au Texas.

Pour être clair, monsieur Schwantz n’a jamais eu d’accord pour organiser une course MotoGP au Circuit des Amériques, et à notre connaissance, il n’a jamais disposé d’accord pour organisé un quelconque événement sur n’importe quel circuit que ce soit, au Texas.

C’est peut-être pourquoi il réagit de cette façon et qu’il fait de fausses déclarations à la Cour et aux médias.

Nous savons que les amateurs de course aimeraient voir débarquer le MotoGP sur ce circuit, et il est bon de savoir que la porte est ouverte pour que cela se produise sur notre nouveau tracé de classe mondiale, à Austin ».

A moins d’un accord à l’amiable entre les deux parties, cette étrange histoire devrait donc se terminer devant les tribunaux.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

Source : crash.net

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires