Xavier Simeon a amené la Mistral 610 en haut de la feuille des temps



Difficile pour Xavier Simeon de cacher sa satisfaction à l’issue de la seconde séance d’essais libres puisque c’est lui qui a inscrit son nom sur la première ligne de la feuille des temps.

Auteur d’une petite chute le matin, il terminait malgré tout à une excellente cinquième position.

Cependant, le Belge n’était pas satisfait de son feeling sur la moto et c’est là que son équipe technique est entrée dans la danse.

L’après-midi, les modifications apportées au set-up lui permettaient de surfer sur l’eau et ramener le meilleur chrono de la seconde séance.

« Je ne vais pas cacher que je suis très content, j’avais un excellent feeling sur la moto cet après-midi. Ce matin il était un peu moins bon et en tout état de cause, moins bon que ce que j’espérais sur le mouillé.

Nous avons alors changé le setting de la moto et cela a bien mieux fonctionné lors de la seconde séance. En conséquence, j’ai pu améliorer les chronos tour après tour.

Aujourd’hui, nous avons dû rouler avec l’ancien carénage mais ça n’a pas tellement porté à conséquence dans ces conditions difficiles. Demain, le nouveau carénage sera à notre disposition et nous allons essayer de continuer sur cette voie-là. Même si la piste devrait être sèche je pense que nous avons le potentiel pour nous maintenir dans le top10 ».

A l’issue de ces essais, Xavier Simeon tenait également à souligner la réactivité de son équipe qui s’est montrée capable, à plusieurs reprises, de modifier le set-up de la moto dans la bonne direction.

« Je dois aussi souligner l’excellence de mon équipe technique qui, déjà après la séance du matin, a montré toute son efficacité en modifiant mon set-up. Je manquais de grip et ça m’empêchait d’accélérer comme je le voulais. Les résultats se sont directement fait sentir et en fin de séance, ils ont encore apporté une toute petite modification qui m’a permis d’améliorer mon feeling et de prendre le meilleur temps. Je les remercie ! »    

Et cette joie, dans le clan belge, était bien entendu partagée par Didier de Radiguès, son manager, qui restait cependant mesuré dans ses propos.

«On peut évidemment se montrer satisfait aujourd’hui, que ce soit lors des libres1 ou des libres2, Xavier a très bien roulé. Mais bon, je préfère aussi rester mesuré dans mes propos car on parle bien ici des essais libres, c’est donc demain qu’il faudra montrer les dents.

Cependant, c’est évident que ça fait du bien par où ça passe ! Ça doit être la première fois qu’une Mistral610 est en haut de la feuille des temps lors des essais et donc, je pense que c’est un chrono qui doit réjouir Hervé Poncharal et toute l’équipe. Au box, nous avons vécu deux supers séances !

Un détail qui m’a frappé c’est qu’il était à l’aise et que ce chrono, il l’a réalisé sans même forcer outre mesure.

Xavier n’était pas spécialement parti pour réaliser ce chrono car après la glissade du matin, nous nous étions mis d’accord sur le fait qu’il était hors de question de commettre une deuxième erreur. C’est donc assez naturellement que ce meilleur temps est tombé.

Je tiens également à saluer l’excellente réactivité de son équipe qui, lorsqu’à quelques minutes de la fin de la seconde séance, Xavier est rentré et s’est plaint auprès de son ingénieur, a su, sans tarder, modifier avantageusement le set-up de sa machine.

Demain, les conditions seront complètement différentes et il faut donc continuer à travailler dans ce sens ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Photos : Lionel Nolette

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de