Le MotoGP à Jerez, oui mais pas à n’importe quel prix selon Rafael Rodriguez



Ce matin, la FIM a publié le calendrier prévisionnel de la saison 2013 de MotoGP.

Si Jerez y figure, il est cependant soumis à l’approbation d’un contrat entre les parties.

Le circuit andalou, qui était en proie à quelques soucis financiers, a vu sa gérance passer entre les mains du gouvernement andalou.

Son représentant, Rafael Rodriguez, s’est exprimé, aujourd’hui, sur le sujet et s’il se montre optimiste quant aux chances du circuit d’encore figurer au calendrier définitif 2013, il annonce que ce ne sera pas non plus à n’importe quel prix.   

« Il y a de fortes chances que le Grand Prix d’Espagne se maintienne à un coût raisonnable pour l’Administration.

Le gouvernement régional est conscient de l’importance de cet évènement pour le tourisme et des retombées pour Jerez, Cadix et l’Andalousie. Notre but est de le conserver.

Toutefois, depuis que le gouvernement a repris les droits de gérance, ce n’est plus possible de continuer à payer 5,2 millions d’euros, car ce n’est pas tenable compte tenu de l’actuelle réalité budgétaire et économique ».

En attendant que le MotoGP signe un contrat, ou pas, le circuit vient en tout cas de signer, comme nous la rapporté Rémy Tissier, un contrat de trois ans le liant au championnat du monde Superbike.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Source : motocuatro

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de