Les pneus intermédiaires sont-ils la solution pour les conditions mixtes ? L’avis de Rossi



Aussi bien à Misano, qu’aujourd’hui à Aragon, les pilotes de la catégorie reine ont préféré garder le box en raison des conditions mixtes qui prévalaient.

Ni vraiment humide, ni vraiment sèche, la piste ne permettait d’utiliser, ni les pneus pluie, ni les slicks.

Si cette absence des pilotes sur la piste n’est pas pour faire plaisir aux supporteurs ayant effectué le déplacement, elle est aussi compréhensible puisque sortir ne leur permettrait de toute façon pas de travailler. D’autant plus qu’en Aragon, comme à Misano, des conditions plus clémentes sont annoncées pour dimanche.

Nos confrères de GPOne ont demandé à Rossi si la mise à disposition de pneus intermédiaires ne serait pas la solution.

« Evidemment, ils résoudraient ce problème mais malheureusement, ils ont une fenêtre d’utilisation trop petite, ils ne vont bien que dans des circonstances très particulières. De plus, ils ne seraient d’aucune aide au niveau du travail à effectuer en prévision de la course ».

Sommes-nous donc condamner à vivre des séances sans le moindre pilote (ou presque) en piste ? Quel est votre avis ?

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Photos : Lionel Nolette  

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de