Valentino Rossi : « nul n’est prophète en son pays »



Cette semaine, Valentino Rossi s’est laissé aller, sur Twitter, à un commentaire qui n’a pas plu aux fans de Ducati.

En effet, le pilote italien s’étonnait que 90% des personnes qui l’attaquaient sur Twitter soient en fait des supporteurs de Borgo Panigale.

Ce Tweet a fait l’effet d’une petite bombe en Italie et donc, nos confrères de GPOne, lui ont demandé de s’en expliquer.

«Après un an et demi avec des résultats pareils, je ne m’attends pas à être porté aux nues, mais je reçois beaucoup de messages qui font montre de méchanceté gratuite. Je suis désolé que certains puissent penser que je ne me suis pas impliqué à 100%. Je ne veux pas généraliser, c’est peut-être juste une petite partie ».

Ce qui le désole c’est que, selon lui, ce phénomène se limite à l’Italie.

« En fait, ça arrive seulement en Italie, ailleurs, ceux qui me supportent, supportent aussi Ducati et vice-versa. Comme on dit, nul n’est prophète en son pays. Dans les moments difficiles, vous attendez un peu de soutien, je ne nie pas la déception mais elle est réciproque, que ce soit pour moi où pour eux, personne n’est content. Cependant à la fin, ce sont les résultats sur la piste qui parlent et nous verrons ce qu’ils diront l’année prochaine, que ce soit pour moi ou pour Ducati ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de