Rossi « sans mon erreur, notre potentiel était la sixième place »



Le Grand Prix de Valentino Rossi n’aura duré qu’un peu plus d’un tour puisqu’en commettant une erreur d’appréciation au freinage, face à Jonathan Rea, il repartait dernier et abandonnait tout espoir de réussir une belle course.

Le pas en avant tant attendu semble donc ne pas avoir été accompli mais il faudra tout de même attendre le Japon puisque de l’avis du pilote italien, des circuits restants, le Motorland était le plus mauvais pour les motos de Borgo Panigale.

« C’est dommage de l’erreur dans le premier tour. J’étais un peu plus rapide que Rea et quand nous avons abordé la ligne droite, il a freiné un peu plus tôt et je me suis déporté vers la droite. Il ne pouvait pas me voir, il m’a poussé près de la bordure et je suis allé tout droit pour l’éviter. J’aurais dû aller à l’intérieur, pas à l’extérieur. Sans cet incident, je pense que j’aurais pu me battre avec Bautista pour la sixième place, ce qui était notre potentiel sur cette piste aujourd’hui. En fait, les choses allaient mieux en course qu’en essais où nous avons souffert à l’accélération aussi bien sur le mouillé que sur ​​le sec. Nous avons fait quelques changements après le warm-up ce qui nous a aidé à trouver un bon rythme pendant la course, sans trop utiliser les pneus. C’est un signe positif puisque nous avons également pu le faire à Misano. Il y a encore beaucoup de travail à réaliser mais il est également vrai que, pour nous, Aragon était sans doute le circuit le plus difficile parmi ceux qui restent au calendrier. Nous espérons être plus compétitifs à Motegi, dans deux semaines ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires