Mattia Pasini est un homme en colère !



Mattia Pasini, en championnat du monde, c’est 29 podiums dont 10 victoires et 12 poles position. Malgré ce palmarès convainquant, le pilote italien doit amener de l’argent pour rouler.

Et nonobstant qu’il ait dû vendre des effets personnels, sa voiture et d’autres choses il a été licencié par l’équipe Speed Master.

L’écurie italienne, dont Pasini nous apprend qu’elle est criblée de dettes, a choisi de donner le guidon de son ART à Roberto Rolfo parce qu’il a pu mettre plus d’argent sur la table.

Inutile de préciser qu’aujourd’hui, le pilote romagnol est un homme écœuré ! Il s’est confié, dans une interview sans concession, à notre confrère d’infomotogp.com

« Qu’est-ce que vous voulez faire c’est ça réalité des choses, je ne peux qu’espérer que certaines personnes ne dormiront pas tranquillement la nuit. J’ai amené mon argent, j’ai vendu des effets personnels, ma voiture et je me suis fait arnaquer. L’équipe Speed ​​Master a créé tellement de b… dans le championnat du monde qu’elle n’a même pas encore été confirmée pour l’année prochaine. Ça me déplaît qu’un collègue prenne ma place juste parce qu’il a mis plus d’argent. Ce qui se passe n’est pas correct.

J’ai encore beaucoup à dire et beaucoup de satisfaction en me levant. Je sais comment faire mon travail, mais c’est difficile de vous exprimer quand vous n’êtes pas dans les conditions pour le faire, lorsque vous avez une moto qui ne vous aide pas comme il se doit parce que l’équipe n’a pas l’argent pour le faire. Andrea Iannone, la semaine dernière, voulait changer d’équipe et aller courir pour Italtrans parce qu’il s’est rendu compte qu’il ne pouvait pas être compétitif avec son équipe qui continue à accumuler des dettes. On ne devrait pas arriver certaines choses, il faudrait plus de protection parce que maintenant, nous faisons également une partie du travail des managers, nous obtenons l’argent et ensuite on nous chasse. C’est facile de faire une équipe avec l’argent des autres »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de