Marquez : Une erreur de débutant et une course de champion du monde



Lorsque les feux se sont éteints et que Marc Marquez est resté scotché sur la ligne de départ, nous avons fermé les yeux en craignant le pire.

L’orage du peloton passé, le pilote Repsol s’est alors faufilé entre ses adversaires pour en dépasser 15 rien que sur le premier virage.

La suite, c’est l’histoire d’un pilote souvent controversé mais réellement incroyable sur la piste. 

« J’ai fait une énorme erreur sur le début, c’était une erreur de débutant. Lorsque j’ai engagé la première vitesse, j’ai remarqué quelque chose d’étrange, mais à ce moment je ne faisais que me concentrer sur les lumières pour prendre un bon départ. Je n’ai pas pensé à vérifier que la vitesse avait été enclenchée correctement. Quand les feux se sont éteints, j’ai vu que j’étais encore au point mort et la première chose qui a traversé mon esprit était d’espérer que personne ne me touche par derrière. Ce n’étais pas parce que je ne voulais pas manquer la course, mais plutôt parce qu’un autre pilote et moi-même aurions pu être sérieusement blessé.

J’ai eu beaucoup de chance à cet égard, mais au premier virage, j’étais très loin derrière et j’ai dû me donner à 100% sur les premiers tours. Quand j’ai vu que je n’étais pas avec le groupe de tête, mon objectif était de prendre autant de points que possible. Cependant, j’ai été surpris de voir combien de places j’ai pu gagner. A partir de là, j’ai pris les choses beaucoup plus calmement.

De la mi-course à la fin nous avons eu un meilleur rythme que lors des qualifications, ce qui est très positif car Motegi est un circuit où les Kalex vont très bien. Prendre 25 points ici, c’était très important.”

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de