Danny Kent : «j’ai ma conscience pour moi, je sais que je n’ai rien fait de mal »



Danny Kent a remporté sa première victoire en Moto3, hier, à Motegi. Mais à peine la ligne d’arrivée passée, il essuyait une colère noire de Sandro Cortese.

L’Allemand estimait que le Britannique devait jouer le jeu d’équipe et ne pas le dépasser. Ce matin, nous vous avons donné le point de vue de Cortese (lire ici), voici donc celui de Kent.   

« C’était incroyable. J’étais tellement heureux et puis Sandro s’est mis devant moi en agitant ses poings comme un fou et je n’avais même pas réalisé qu’il était tombé.

Ça a un peu fait retomber ma joie mais j’ai vu la rediffusion et j’ai ma conscience pour moi parce que je sais que je n’ai rien fait de mal.

Je savais, en arrivant dans le virage, que si je pouvais rester dans son sillage j’aurais une chance de le passer. Il fallait juste que je sorte convenablement du virage précédent et c’est ce que j’ai fait.

J’étais un peu inquiet avant d’entrer dans le virage parce que je savais que je n’étais pas aussi fort que lui sur les freins. Je savais que j’allais devoir freiner un peu plus tard et un peu plus fort.

J’ai tenté le dépassement et je savais que c’était ma dernière chance. J’avais dit, après avoir obtenu la pole position, que si je pouvais gagner la course je le ferais et c’est ce que j’ai fait. 

Avec la confirmation de mon accord avec Tech3, je me suis senti complètement différent ce week-end par rapport à la façon dont je me suis senti toute l’anné. C’était comme un poids sur mes épaules. J’ai montré toute l’année que j’avais la vitesse et maintenant j’ai gagné».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Source : MCN

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de