Nakamoto revient sur la méthode HRC!



Alors que la semaine dernière nous faisions écho des rumeurs qui commençaient à enfler dans le paddock à propos du système de transmission des machines du HRC, Shuhei Nakamoto, le vice-président du HRC, revient cette semaine sur le sujet au micro de nos confrères de la Dorna.

« C’est difficile à expliquer ! Nous avons essayé beaucoup de choses différentes et toutes les améliorations que nous faisons sont à chaque fois très petites. Au HRC nous continuons à développer beaucoup de choses. »

« L’an dernier, sur la seconde partie de la saison, nos résultats n’étaient pas mauvais avant l’accident de Dani au Motegi. Nous avions trouvé la direction à suivre pour le développement de la moto et ensuite nous avons pu garder cette direction pour travailler sur le châssis, le moteur, l’électronique, les suspensions, les freins, etc. A partir de là, la moto a petit à petit progressé, grâce à de très petites améliorations. Nous devons évidemment continuer à la développer. »

Nakamoto insiste également sur le rôle de ses pilotes dans le développement des motos. « Les directions sont très similaires, tous les pilotes ont un programme similaire et ils se plaignent en général des mêmes choses. En ce moment, tous les pilotes Honda insistent sur la nécessité d’améliorer la stabilité au freinage et nous nous concentrons donc sur ce domaine. Nous avons essayé de travailler avec un système de contrôle de l’embrayage et du moteur et c’est un petit mieux mais nous avons encore du travail devant nous. »

Au vu des temps enregistrés par les pilotes Honda sur les deux rendez-vous de Sepang, ces propos doivent être effrayants pour la concurrence. Nous verrons ce qu’il en est lors du dernier rendez-vous d’avant-saison les 13 et 14 mars sur le circuit de Losail, au Qatar. Stay tuned !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de