Valentino Rossi : « un an que Marco nous a quitté mais c’est comme si c’était hier »



Valentino Rossi était un des seuls à ne pas avoir eu de mots pour Marco Simoncelli dans son communiqué de presse.

Mais évidemment, il n’en avait nullement besoin puisqu’il savait qu’il allait en avoir largement l’occasion ultérieurement.

On ne souligne peut-être pas assez la dose de courage qu’il faut à l’Italien mais aussi à Colin Edwards, tous deux impliqués dans l’incident ayant entraîné le décès de Simoncelli, pour revenir sur ce circuit qui, au final, ne peut quasiment plus leur rappeler que de mauvais souvenirs     

« Marco me manque beaucoup, surtout maintenant que nous sommes en Malaisie pour la course. Vous vous rendez compte qu’une année s’est écoulée et c’est encore pire. C’est un sentiment très difficile pour moi. C’est moche qu’il ne soit plus là, surtout pour sa famille, ses amis qui pouvaient

le croiser tous les jours à Coriano, il manque à tous, énormément.

Sa façon d’être me manque, sa pureté, Sic était un garçon vrai, et puis c’était amusant d’être avec lui. C’est toujours très étrange. Il y a déjà un an, mais dans le paddock, il nous manque comme si c’était le premier jour ! ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de