Casey Stoner à Sepang : l’arbitre est de retour !



Au Japon, sur un tracé stop and go qui demandait beaucoup d’effort pour relever la moto après les virages lents, Casey Stoner a souffert.

Ici, à Sepang, avec essentiellement des virages rapides, c’est l’Australien qui s’est mis en tête de faire souffrir les autres.

Tous les autres sauf Dani Pedrosa qui lui résiste, bref, le scénario idéal pour Repsol Honda mais jusqu’à quand ?

« Je me sens certainement plus à l’aise ici qu’au Japon, je ne suis pas sûr que ce soit le temps passé sur la moto ou le fait que cette piste n’est pas aussi exigeante pour ma jambe droite. Le circuit tourne beaucoup à droite mais il n’y a pas tellement de virages lents où je dois relever la moto, du coup, j’ai un meilleur feeling et donc les temps au tour viennent plus facilement. Nous avons encore un peu de travail à effectuer et je ne pense pas que nous soyons proches de notre rythme idéal, mais la première session s’est très bien passée et j’espère que nous pourrons continuer sur cette voie pour le reste du week-end ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de