Sepang : De Angelis gagne après drapeau rouge, Syarhin nous offre du rêve !



Si nous sommes contents pour De Angelis, qui vient de remporter une course arrêtée au quinzième des dix-neuf tours, pour une fois, nous avons envie de dire que nous regrettons que ce ne soit pas un autre qui l’ait emporté.

Cet autre pilote, c’est la nouvelle star locale, Hafizh Syahrin, qui nous a offert du rêve tout au , long de cette course complètement folle.

Le Malaisien s’élançait de la vingt-septième position mais comme il l’avait déjà démontré vendredi, la pluie il adore ça. Il s’est alors mis à réaliser ‘Fastest lap’ sur ‘fastest lap’ pour finir par prendre la tête devant un groupe complètement improbable composé d’Alex De Angelis, Gino Rea et Anthony West.

Derrière, Marc Marquez se montrait prudent mais il tenait le bon bout puisque Pol Espargaro se laissait complètement noyer en douzième position.

A cet instant, Marc Marquez était virtuellement champion du monde et il l’a été jusqu’à sept tours de l’arrivée, moment où il a perdu l’avant de sa machine. L’Espagnol a abandonné et Pol Espargaro, en terminant dixième, lui reprend six points au classement du championnat du monde.

En tête de la course, après avoir mené pendant quelques tours, Syahrin baissait quelque peu pavillon et se faisait passer par De Angelis, qui tentait de s’échapper devant West et Rea.

La pluie, qui avait cessé, s’est alors mise à retomber et, au seizième tour, elle devenait tellement forte, que la direction de course décidait de brandir le drapeau rouge.

Gino Rea, qui venait de passer De Angelis, pensait avoir gagné la course mais le classement ayant été établi au quinzième tour, c’est finalement le pilote de Saint-Marin qui s’impose devant West et Rea.

En revanche, c’est un week-end maudit pour les Français. En effet, après la chute de Louis Rossi en Moto3, Johann Zarco, impliqué dans une chute avec Xavier Simeon, ne bouclait pas le premier tour et Mike Di Meglio, alors dixième, chutait au quatorzième tour.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook    

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de