Dani Pedrosa : « avant sur la pluie, j’étais faible »



Que Dani Pedrosa soit champion du monde ou qu’il ne le soit pas, cette saison, il aura révélé un tout autre visage au public.

Une victoire au corps à corps à Brno, une autre sous la pluie à Sepang et des nerfs d’acier avec cinq victoires lors des six derniers Grands Prix.

On aurait aussi pu penser que l’Espagnol aurait voulu que la course se prolonge tant Lorenzo semblait en difficulté sous la pluie mais il n’en est rien puisque Michel Turco rapportait que les trois pilotes de tête avaient marqué leur accord pour ne pas repartir.

Pedrosa semble être devenu un autre pilote et un patron pour l’écurie Repsol. Voilà Marc Marquez prévenu.

« Cette victoire est vraiment incroyable pour moi, c’est la première fois que je gagne sur le mouillé dans ma vie et je suis vraiment, vraiment très heureux. Je tiens à remercier mon équipe et les gens qui m’ont aidé à y parvenir parce que quand j’ai commencé à courir dans ces conditions j’étais faible et ils savent à quel point ça a été difficile pendant tout ce temps! Jorge est parti sur un rythme très élevé en début de course et je suis resté calme pour me maintenir avec lui. Je savais qu’il était sur ​​un pneu arrière tendre et qu’il pouvait sortir de bons chronos au début. Tour après tour, je me suis senti un peu plus confiant et je savais que je pouvais encore pousser un peu plus fort. A mi-course je l’ai dépassé et j’ai pris une bonne avance.

Quelques tours plus tard, la pluie a redoublé et c’était difficile de rester sur la moto. J’ai eu la chance de pouvoir gagner cette course, et Jorge de pouvoir terminer deuxième, car il a bien failli tomber. Je pense qu’ils ont choisi le bon moment pour arrêter la course, car il commençait à y avoir des flaques de plus en plus profondes dans certains virages, et dans les lignes droites, on ne pouvait ouvrir les gaz qu’à moitié tellement ça patinait. J’étais juste un peu inquiet en rentrant au stand, car ils parlaient de faire un second départ. Je suis heureux de cette victoire, mais surtout heureux d’être en mesure de la dédier à Ginés (Guirado), un bon ami et membre de l’équipe Repsol Honda qui est malheureusement décédé hier. Celle-là est pour toi ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de