LCR veut Dovizioso, le contraire est-il vrai?



Cette saison, chez LCR, le team de Lucio Cecchinello, on n’a pas trop le sourire. La nouvelle recrue, Toni Elias, traîne son ennui en fond de grille sans jamais réussir à s’en décoller et aucun signe d’amélioration tangible ne semble se manifester.

Alors l’écurie transalpine a décidé de prendre les devants et de changer son fusil d’épaule. Exit donc Toni Elias qui pourrait être remplacé par non pas un, mais deux pilotes.

On sait que Stefan Bradl, actuel leader du championnat du monde Moto2, tient la corde pour monter sur la seconde moto grâce à son sponsor Viessmann.

On savait également que Dovizioso avait pris langue avec un Lucio Cecchinello excité à l’idée d’accueillir, chez lui, un pilote de ce calibre.

Et le patron de LCR a confirmé le tout dans une interview accordée à MCN et relayée par nos excellents confrères d’Automoto365 : « De notre côté, il est clair que nous considérons que c’est notre meilleure opportunité de faire un pas en avant. Andrea a démontré qu’il a un grand potentiel et ce serait un honneur de travailler avec lui la saison prochaine. »

Du côté d’Andrea Dovizioso, la démarche est moins aisée puisque, quitter une structure officielle, pour une petite écurie privée, ce n’est évidemment pas le scénario rêvé. « C’est assez compliqué car Andrea est soutenu par une écurie d’usine et il voudrait bien sûr continuer d’avoir le meilleur matériel dans une structure plus grande que celle que nous avons à l’heure actuelle. Nous devons travailler sur le sujet. Nous proposons des projets et discutons avec nos sponsors. Nous sommes totalement impliqués dans ce projet. »

Stay tuned!

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de