Stefan Bradl septième sous le soleil de Phillip Island



Selon la quasi-totalité des pilotes, le spectaculaire tracé de Phillip Island est l’un des plus appréciés et enthousiasmants du calendrier MotoGP, mais il est surtout également reconnu pour le caractère capricieux des conditions climatiques qui l’entourent.

Stefan Bradl, le représentant du LCR Honda MotoGP Team, et ses collègues de la catégorie reine ont ainsi pu bénéficier aujourd’hui d’une belle journée ensoleillée au terme de laquelle le jeune Allemand de 22 ans a signé le 7ème temps des premiers essais libres avec un chrono de 1’31.702.

Après être monté à deux reprises sur le podium dans les classes intermédiaires, on peut donc dire que le Champion du Monde Moto2 2011 a obtenu des résultats probants sur la piste australienne située en bord de mer, mais il n’était cependant pas satisfait ce vendredi de ses performances au guidon de sa RC213V. Il estimait ne pas être suffisamment en confiance dans les courbes rapides des 4.448 km du tracé.

Stefan Bradl – 7ème – 1’31.702: “Cette première journée d’essais s’est avérée plus laborieuse que prévue pour nous et je m’attendais à trouver d’emblée de meilleures sensations au guidon de la machine sur cette piste. Je manque globalement de confiance dans les grandes courbes rapides du circuit bien que nous ayons essayé divers ajustements. Je peine énormément en sortie de virages pour garder la moto sur la bonne trajectoire car elle pompe beaucoup de l’arrière: le revêtement est relativement bosselé ici et ne fait qu’amplifier le phénomène. Il m’est donc logiquement difficile dans ce contexte de rouler aussi vite que souhaité et l’analyse détaillée des acquisitions de données devrait nous permettre de trouver une solution rapide à nos difficultés pour nous laisser l’opportunité de performer davantage.”

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de