Stoner déroule, Pedrosa chute et Lorenzo est champion du monde



Tous les verdicts sont donc tombés, aujourd’hui, à Phillip Island puisqu’après le titre de Marc Marquez en Moto2, c’était au tour de Lorenzo de coiffer les lauriers en MotoGP.

Dani Pedrosa a commis l’erreur qu’il ne fallait pas commettre en chutant dès le premier tour, laissant ainsi un boulevard au pilote Yamaha.

Jorge Lorenzo, qui décroche donc son quatrième titre, son second en catégorie reine, n’a pourtant rien pu faire face à Casey Stoner qui remporte, pour la sixième fois consécutive, son Grand Prix national.

L’Australien aura donc salué, une dernière fois et de la plus belle des manières, son public.

Cal Crutchlow a très vite réussi à se débarrasser de ses adversaires pour la troisième place et décroche sa seconde place d’honneur de la saison.

Derrière les trois hommes forts du jour, nous avons pu assister à la seule bagarre de ce Grand Prix qui a opposé Dovizioso à Bautista et Bradl.

Si l’Allemand a un moment mené le groupe, c’est lui qui, au moment de franchir la ligne d’arrivée, en occupait la dernière place.

Bautista a aussi cru pouvoir ravir la quatrième position au pilote Tech3 mais c’était sans compter sur l’immense talent de freineur de l’Italien.

Plus loin encore, on retrouve Valentino Rossi et Nicky Hayden. Les pilotes Ducati n’ont rien pu faire pour se maintenir dans le second groupe et terminent en septième et huitième position.

Abraham est neuvième tandis que la bagarre des pilotes Aspar a tourné à l’avantage d’Aleix Espargaro.

Randy de Puniet, après avoir copieusement dominé les essais, va donc certainement devoir faire une croix sur la première place des pilotes CRT puisqu’il affiche désormais un retard de 11 points à une manche de la fin de la saison.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook          

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de