Lorenzo : « Stoner est le pilote le plus talentueux que j’aie jamais rencontré »



Le 11 novembre, sur le coup des 15 heures, lorsqu’il descendra de sa RC213V, Casey Stoner en aura terminé avec le MotoGP.

Définitivement ? Peut-être pas mais comme il l’a dit en marge du Grand Prix de Phillip Island, le MotoGP devra beaucoup changer pour qu’il ait envie de revenir.

En attendant, la perte de ce talent est inestimable pour le sport. C’est évident qu’après deux Grands Prix, plus personne ne pensera à son absence mais avant qu’il ne rentre chez lui, pour disputer quelques courses de V8 Supercars, il faut penser à ce que nous allons manquer.

Nous nous plaignions du manque de concurrence depuis longtemps mais la saison prochaine, nous avions l’occasion unique d’avoir quatre pilotes de classe mondiale sur les quatre meilleures machines du plateau (chose qui ne s’est pas souvent produite). Stoner et Pedrosa, contre Lorenzo et Rossi.

Chose tout à fait exceptionnelle, les outsiders aussi ne nous ont jamais semblé aussi dangereux. En plus de ce duel des binômes il fallait ajouter Marquez, pour qui on aurait trouvé une moto compétitive, Crutchlow pour semer la zizanie en qualifications, Bradl qui en sera à sa seconde saison, Smith qu’on attend au tournant et l’inconnue des Ducati avec quatre excellents pilotes disposant de quatre motos d’usine.

Stoner, c’est parfois un rabat-joie, un râleur et un orgueilleux, avouons-le mais quand il s’agit de tourner la poignée, la contestation de son talent devient compliquée.

Stoner, c’est un pilote qui oblige les autres à se surpasser et les constructeurs à évoluer parce que vous ne battez pas l’Australien si vous roulez à 99% (sans référence à Lorenzo), sur une moto à 99%.

Alors oui, s’il ne décide pas de revenir, on l’oubliera parce que la course va reprendre ses droits, dès les essais de Sepang, avec ou sans lui, mais oui aussi, sans lui, 2013 sera nettement moins bien !

C’est très certainement aussi ce que pensait Lorenzo lorsqu’il déclarait : « Casey est le pilote le plus talentueux que j’aie jamais rencontré et il me manquera beaucoup sur la piste ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de