Brno, Moto2, preview : Bradl – Marquez…l'affrontement final



Vainqueur de quatre Grand Prix cette année, dont les trois derniers, Marc Marquez pointe pourtant à 47 points de Stefan Bradl, le probable futur pilote LCR Honda. La faute au fait que lorsqu’il n’a pas gagné, l’Espagnol n’a marqué des points qu’à une seule reprise, en prenant la seconde place en Catalogne.

Le champion du monde 125 n’a pas engrangé le moindre point lors des trois premiers rendez-vous mais depuis lors, la démonstration est totale, au point qu’on se dit qu’avec 47 points de retard, alors qu’il en reste 200 à distribuer, rien n’est impossible.

Marc Marquez : « Après les vacances, je suis impatient de monter à nouveau sur la moto, même si nous savons que nous devrons y aller calmement au début, parce que nous n’avons pas roulé depuis longtemps et nous devons reprendre la main. Surtout sur un circuit tel que Brno, qui est beau, mais qui est aussi un des plus difficiles, comme le Mugello, avec de nombreux changements de direction et de nombreuses montées et descentes.

Nous savons que nous devons aller lentement, car c’est un nouveau circuit pour moi sur une Moto2 et les deux premiers jours d’essais, je devrai m’habituer au rythme de la compétition. Nous avons eu le temps de nous reposer, mais nous avons également utilisé ce temps pour s’entraîner, afin d’arriver en bonne forme pour cette deuxième partie du championnat. Je suis impatient d’être vendredi et de monter sur la moto. »

Il devra cependant composer avec un Stefan Bradl, impressionnant de régularité qui lui aussi compte quatre victoires à son actif. La différence fondamentale est que lorsqu’il n’est pas tombé, l’Allemand n’a manqué les points qu’à une seule reprise, sous la pluie d’Assen. Il a également manqué le podium à Jerez, se contentant de la cinquième place. L’Allemand, qui est apparu un peu plus fébrile lors des dernières courses, comptabilise donc sept podiums en neuf courses.

Stefan Bradl : « lors de la pause estivale, j’ai pu récupérer un peu parce que l’enchaînement des courses a été vraiment épuisant ! D’autant qu’avec la dernière course au Sachsenring, je ne pouvais vraiment pas me reposer. Cependant, je suis bien physiquement et je n’étais donc pas sur les genoux. J’ai fait pas mal de fintness et j’ai participé à divers événements marketing, je n’ai donc pas eu le temps de m’ennuyer. Pour Brno, c’est agréable de penser au fait que c’est sur ce circuit que j’ai gagné ma première course en championnat du monde. Mais c’est du passé, j’ai maintenant besoin de me concentrer sur la prochaine course et essayer que nous terminions la deuxième moitié de la saison à la position que nous occupons actuellement ».

Quatre victoires partout entre ces deux hommes en neuf courses. Sans avoir l’air d’y toucher, ils n’ont laissé que des miettes aux autres et notamment à Andrea Iannone, vainqueur à Jerez. Bradl ou Marquez ? Faites votre choix…stay tuned !

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de