Livio Loi troque la Rookies Cup contre le Moto3 mais garde le même programme !



Ce n’est pas exagéré de dire que cette saison, Livio Loi, le jeune belge, a illuminé la fin de saison de la Red Bull MotoGP Rookies Cup par son talent.

On en veut pour preuve les compliments qu’il avait reçus, à l’époque, de Colin Edwards en personne.

On en veut aussi pour preuve l’avance qu’il avait prise au Motorland d’Aragon lors de la première course (5 secondes dans le dernier tour) là même où Jonas Folger avait estimé qu’il serait quasiment impossible de s’échapper.

A l’époque, nous avions écrit qu’il nous semblait peut-être déjà en mesure de quitter la Rookies Cup pour disputer le championnat du monde Moto3 et nous n’étions visiblement pas les seuls à le penser.

C’est ainsi qu’en coulisse, Michael Bartholemy, son manager, lançait les négociations pour tenter de lui obtenir une place sur la grille.

Après plusieurs complications et quelques semaines d’incertitude, la bonne nouvelle arrivait enfin dans les rédactions le 19 octobre. Nous l’avons rencontré pour jeter un premier regard sur 2013.

Livio, ça a mis quelques semaines à se décider cette participation au championnat du monde Moto3, comment as-tu vécu ça ?       

Avec Michael Bartholemy, mon manager, nous en parlions avec insistance mais c’était encore assez flou et rien n’était vraiment ni décidé ni certain.

Nous savions que nous pouvions disputer une seconde saison au sein de la Red Bull MotoGP Rookies Cup mais pour le Moto3, il fallait encore obtenir une place.

Ensuite, ils m’ont téléphoné quand j’étais à l’école et m’ont annoncé la nouvelle. J’étais, bien entendu, super content.

Et tu as réussi à rester en cours ?

(Rires) Oui, je suis quand même resté mais je n’avais qu’une envie : rentrer à la maison…

Avec quelle moto vas-tu rouler ?  

Nous allons disputer la saison avec la Kalex KTM

Dans un team 100% VDS ?

Oui le team sera labellisé Marc VDS. Avant d’obtenir l’autorisation pour disputer le championnat du monde, il y avait une opportunité de participer au championnat d’Espagne dans une écurie française mais avec du matériel de chez Marc VDS.

Finalement, nous avons obtenu ce que nous voulions et l’équipe va mettre sur pied une toute nouvelle structure autour de moi qui sera 100% VDS.

Ta saison va donc démarrer à Jerez

Oui parce que je dois attendre d’avoir atteint l’âge de 16 ans mais en revanche, je vais pouvoir disputer les essais hivernaux.

Déjà à Valence, après le dernier Grand Prix de l’année ?

Ca je n’en sais encore rien. Je serai à Valence pour le dernier Grand prix de l’année et nous verrons à ce moment-là.

Le problème, c’est que je dispute la dernière épreuve du championnat d’Espagne qui aura lieu, la semaine suivante, aussi au Ricardo Tormo et en conséquence, nous n’avons pas encore reçu l’autorisation de rouler sur le circuit quelques jours avant.

Pour cette épreuve tu rouleras avec la Kalex/KTM ou avec la NSF250, comme à Albacete ?

Je roulerai déjà avec la Kalex et normalement, déjà entouré de mon nouveau team

La saison dernière, avant de te lancer dans la Red Bull MotoGP Rookies Cup, nous t’avions demandé quel était ton objectif (voir vidéo) et tu nous avais répondu que tu voulais apprendre et puis gagner des courses. Même programme pour 2013 ?

Quand je monte sur la moto c’est toujours pour donner le maximum. Il ne faut pas se voiler la face, au début, ce sera dur parce que j’ai beaucoup de choses à apprendre mais bon, je vais donner le maximum et le programme reste inchangé (rires).

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Photo : Lionel Nolette   

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de