Lorenzo : «la mort fait partie des risques de notre métier »



Jorge Lorenzo est double champion du monde MotoGP et à chaque fois qu’il monte sur une moto, comme ses collègues, il risque sa peau.

Pourtant, comme il le confiait à Marca, si les décès de Tomizawa et Simoncelli l’ont fait réfléchir. Cependant, si, comme tout un chacun, il a peur de la mort, il avoue aussi ne pas s’y attarder parce que la mort fait partie des risques de son métier, qui est aussi sa passion.  

« Lorsque ces tragédies se produisent, on est plus conscient du risque qu’on coure. Mais c’est notre passion et quand vous montez en piste, vous ne pensez pas à ce qui peut arriver. J’ai peur de la mort comme n’importe qui. Personne n’a envie que son heure soit venue. Mais vous affrontez votre peur et vous essayez de ne pas vous attarder dessus. La meilleure chose est de bien sentir sa moto et ne pas y penser ».

Et alors qu’il a déclaré qu’il disputerait encore les deux prochaines saisons et puis qu’on verrait bien à ce moment-là ce qu’il ferait, Lorenzo semble avoir une autre grande préoccupation : fonder une famille.

« J’aimerais qu’on se souvienne de moi comme d’un pilote avec une grande capacité à se surpasser et à toujours chercher à s’améliorer. J’aimerais encore être couronné mais ce ne sera pas facile. Il y a des jeunes qui débarquent et qui était très fort en Moto2, comme Marc Marquez. Et Rossi, qui revient chez Yamaha, va de nouveau aller très vite. Mais pour le moment, mon rêve est plus personnel: trouver une fille qui en vaut la peine, avoir des enfants et fonder une famille ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de