Brno, MotoGP, réactions : Pedrosa se méfie, Stoner y croit



Avant d’aller se coucher, chez Repsol Honda on pensera certainement que le travail n’a pas été entièrement accompli. Certes Dani Pedrosa a obtenu la pole, et quelle pole, mais malgré tout, on a un peu échoué sur la mission principale, donner à Casey Stoner une moto capable de devancer Lorenzo en qualifications comme en course.

Bien entendu, du côté de Pedrosa, c’est la satisfaction qui prévalait puisqu’il a enfin pu goûter, en 2011, à la joie d’accrocher une pole position qui, depuis le début du week-end, lui semblait promise. « C’est ma première pole cette année, ça faisait longtemps et je suis très content. Jusqu’ici le week-end a été très bon pour nous, la moto fonctionne bien et physiquement je me sens très bien. Nous avons fait quelques petits changements sur la moto et cela m’a permis de mieux me concentrer sur mon pilotage ».

Bien entendu, l’Espagnol est conscient qu’il n’a accompli qu’une toute petite partie du travail : « J’espère que nous pourrons garder ce rythme pour la course demain et nous battre pour un bon résultat. Nous devons aussi garder les pieds sur terre parce que nos adversaires ne sont pas loin. Je pense que nous pouvons progresser encore un peu, notamment sur le châssis pour avoir plus d’adhérence, mais je suppose que ça glissait surtout à cause de la pluie de ce matin. »

Du côté de Casey Stoner, le son de cloche était tout autre puisque son but ultime, au-delà du fait de gagner des courses, est d’être devant Lorenzo. Ceci dit, l’Australien n’est pas loin de l’Espagnol et comme on a pu le constater à Laguna Seca, être rapide sur un tour ne garantit pas non plus de l’être sur l’ensemble de la course.

Casey Stoner, comme beaucoup de ses collègues, regrettait le fait que la séance du matin se soit déroulée sous la pluie : « après la journée que nous avions eue hier, nous espérions progresser sur le feeling ce matin mais nous avons malheureusement eu une séance sur piste mouillée et nous n’en avons pas du tout profité. La séance a en plus mal commencé puisque j’ai tout de suite chuté, nous avons perdu un peu de temps et ça a aussi un peu touché ma confiance ».

Si l’Australien regrettait un problème persistant de vibrations, il se montrait également confiant dans le fait que son équipe technique pourrait trouver une parade à ses problèmes en vue de la course. « Cet après-midi nous avions de meilleures réactions sur la moto. Nous avons cependant de plus en plus de vibrations et c’est assez frustrant. Je crois que j’aurais pu faire mieux en qualifications parce que nous avons quasiment fait les mêmes chronos sur pneus usés et sur pneus neufs. Il nous reste du travail à faire. Nous sommes évidemment satisfaits d’être en première ligne mais nous ne sommes pas exactement là où nous voulons être. Je suis cependant certain que nous parviendrons à trouver quelque chose avant la course ».

Stay tuned!

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de