Poncharal : « Andrea Dovizioso voulait mener un travail de développement »



En 2012, Andrea Dovizioso, vexé de ne pas avoir été retenu par Honda comme pilote d’usine, avait décidé de refuser le contrat que lui proposait LCR pour débarquer chez Tech3 (lire ici).

A ce moment, en signant un contrat ne portant que sur une saison, l’Italien avait clairement manifesté son intention de devenir pilote d’usine, pour Iwata, en 2013.

Malgré ses six podiums avec l’écurie française, le constructeur aux diapasons lui a préféré Valentino Rossi et du même coup, l’Italien, de son côté, a préféré céder au chant des sirènes de Ducati.

Il s’apprête donc à quitter une moto performante pour une machine sur laquelle tout reste à faire et selon Hervé Poncharal, son team manager chez Tech3, c’est ce  défi, bien plus que l’argent, qui a l’a attiré dans les filets de Borgo Panigale.    

« Ce qu’il voulait, plus que l’argent je crois, c’était le soutien d’une usine. Quand il a rejoint Yamaha, son intention était d’essayer d’être pilote d’usine avec Iwata. Il ne voulait pas forcément être dans l’équipe d’usine mais il voulait son soutien et avoir la même machine et être traité de la même manière que Jorge (Lorenzo) et maintenant Valentino (Rossi).

Ce n’était pas possible et clairement ça l’a déçu. Andrea voulait vraiment être impliqué dans les questions techniques. Il veut mener le développement et travailler en étroite collaboration avec les ingénieurs, il aime ça. Je suis sûr que c’est ce qui le motivait plus que tout ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Photo : Lionel Nolette

Source : MCN

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments