Maverick Viñales : « je ne pars pas favori »



Lorsqu’on pense à la saison 2012 de Maverick Viñales, on se souvient, avant tout, de l’épisode au cours duquel il a quitté le paddock – le vendredi, avant les premiers essais libres du Grand Prix de Malaisie – mécontent de son équipe et de sa moto (lire ici).

La première chose qui est alors venue à l’esprit de certains observateurs, c’est que l’Espagnol devait disposer d’une fameuse proposition pour se permettre une telle sortie médiatique.

Et cette proposition, elle a pris la forme d’une KTM officielle, dans le team Laglisse.   

Mais l’épisode de Sepang semble avoir laissé des traces, ne fût-ce que parce qu’il sait qu’il est maintenant attendu au tournant par le clan Honda.

C’est certainement pour cette raison qu’interrogé par Marca, le nouveau pilote d’usine a de suite tenté de s’enlever l’étiquette de favori.

« Mon message aux fans de KTM, est que cette année, nous tenterons de nous placer aussi haut que possible. Mes rivaux seront les mêmes que l’an dernier. Je vais me concentrer sur moi-même parce que je ne pars pas favori ».

Pourtant, même s’il se dit outsider, il ne lui aura fallu qu’une journée au guidon de sa nouvelle monture pour battre le record (moto3) de la piste d’Almeria (lire ici).

« Je retire un sentiment très positif de ce test. Je ne pensais pas que cette moto allait aussi bien et franchement, j’ai été surpris par sa puissance. Nous avons encore beaucoup de choses à améliorer, en particulier au niveau du châssis. Toutefois, nous avons encore des difficultés avec notre vitesse de passage en courbe, par exemple. Les principales différences sont l’accélération et la vitesse de pointe. J’ai été très surpris de voir l’accélération de la KTM en sortie de virage ».

Quelque part, nous n’avons pas envie d’affirmer que Viñales sera le favori du Championnat du Monde Moto3, nous avons juste envie de dire qu’avec cette machine, il en sera le grandissime favori !

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de