Gobmeier : “je préfère parler d’évolution plutôt que de révolution »



Bernhard Gobmeier n’a officiellement pris ses fonctions à la tête du Reparto Corse de Ducati que depuis quelques jours et aujourd’hui, il se retrouvait déjà sous le feu des médias pour sa première conférence de presse.

La tâche de l’Allemand ne s’annonce pas simple puisqu’il doit reprendre la place de Filippo Preziosi, le père de la Desmosedici, une institution à Borgo Panigale.

Alors, lorsqu’il évoque le futur, Gobmeier préfère jouer la carte de la continuité par rapport au travail de son prédécesseur car pour lui, Ducati a toutes les cartes en main pour redorer son blason.

« Je suis très heureux. La première approche a été très positive. L’entreprise m’a accueilli de façon exceptionnelle et j’ai immédiatement senti que je faisais partie d’une grande famille. Sur le plan personnel mes impressions ont été très bonnes et cela va certainement aider à créer un environnement idéal pour travailler en collaboration avec tout le personnel, en consacrant toutes nos ressources à la marque, l’entreprise et le projet.

Nous sommes face à un grand défi et tout le monde est curieux de savoir ce que nous faisons pour combler l’écart avec nos concurrents. Nous devons travailler dans différents domaines où je pense que nous pouvons faire une différence. Nous avons déjà effectués quelques changements positifs sur la structure de l’équipe et nous avons quelques idées sur le développement technique de la moto. Je préfère parler d’évolution plutôt que de révolution et dans ce contexte, nous voulons vérifier la validité du matériel développé lors de la seconde moitié de l’année dernière. Je crois qu’avec cette approche, on peut déjà améliorer nos performances dans le court terme, mais, bien entendu, nous sommes également occupés à travailler sur de nouvelles solutions qui seront présentées au cours de la saison.

Nous aurons aussi une deuxième équipe Ducati en MotoGP, l’équipe Pramac Racing qui prend le statut d’écurie supportée par l’usine’. Les deux pilotes de l’équipe vont nous aider à recueillir plus d’informations et nous donnerons de nouvelles données utiles aux travaux de développement. Michele Pirro est notre nouveau pilote d’essai et il aura également l’occasion de participer en tant que wild-card à trois courses. Globalement, je pense que nous sommes dans une situation optimale en ce qui concerne le personnel et la technologie dont nous disposons, donc je suis optimiste pour l’avenir.

Évidemment, il est trop tôt pour parler de résultats. Nous devons attendre le premier test où nous essayerons les nouvelles évolutions et surtout où les pilotes recevront la chance de connaître à fond la moto. Je suis confiant quant aux informations que nous donnerons les pilotes et quant au savoir-faire de nos ingénieurs. Grâce à ça, nous pourrons nous améliorer assez rapidement. Notre objectif, pour cette année, est de nous battre pour le podium ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de