Loris Baz est impatient de continuer le travail à Jerez



Jules Cluzel, le pilote Suzuki, n’était pas le seul français à Almeria puisqu’était également présent, Loris Baz, le pilote Kawasaki.

Il avait pour objectif, durant ces essais, de travailler sur le freinage et visiblement, les résultats ont été satisfaisants malgré des soucis techniques le premier jour et du vent le second.  

Il faudra maintenant qu’il confirme ses avancées, à Jerez, où il espère bénéficier de deux jours complets de roulage.

« Je n’ai pas pu rouler l’entièreté de la première journée à cause de certains soucis mais nous avons retrouvé notre machine de course et c’était vraiment bien de rouler à nouveau dessus. Pour moi, nous avons essayé de trouver certaines améliorations au freinage. Je pense que nous avons trouvé et je suis impatient d’encore travailler dans ce domaine lors du prochain test, à Jerez. La dernière fois que j’ai roulé à Almeria, sur le sec, c’était sur ​​une 80cc en 2005, donc j’ai dû réapprendre la piste. Elle est tout à fait différente sur une Superbike! Nous savons ce que nous devrons essayer de confirmer quand nous arriverons à Jerez. En conséquence, j’espère juste avoir du beau temps histoire de pouvoir rouler pendant deux jours entiers ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de