[Communiqué de presse] Marc VDS en route pour le brickyard



Le Marc VDS Racing Team traverse l’Atlantique pour rejoindre les Etats-Unis afin de participer ce week-end au Grand Prix d’Indianapolis sur le célèbre Indianapolis Motor Speedway.

C’est là qu’il y a un an, Scott Redding avait conquis son premier podium en Moto2, en terminant troisième derrière Toni Elias, futur vainqueur du championnat, et Julian Simon, alors champion du monde 125 en titre. Ce podium était arrivé après une première partie de saison difficile pour Redding. Une situation similaire à celle qu’il expérimente cette année.

Redding arrive à Indianapolis après un difficile week-end à Brno. Performant durant les essais du Grand Prix de la République tchèque, le pilote britannique de 18 ans a connu des problèmes de pneus durant la course qui ne lui ont pas permis de retrouver son rythme des essais. Malgré les difficultés de Brno, Redding débarque aux Etats-Unis confiant dans le fait que le circuit d’Indianapolis sera pour lui ce week-end un terrain de chasse plus heureux.

Après avoir décroché une treizième place de haute lutte à Brno, à la suite d’une remontée amorécée de la trentième position de la grille de départ, Mika Kallio se rend à Indianapolis plus confiant que jamais avec sa Suter MMXI. A Brno, le pilote Marc VDS a travaillé dur pour surmonter avec son équipe un problème de drible. Un travail dont il compte tirer le bénéfice ce week-end, à Indianapolis, en visant une place dans le top dix.

Avec plus de 250 000 places assises en tribunes, l’Indianapolis Motor Speedway est l’arène sportive la plus grande au monde. Ce circuit a néanmoins été critiqué par le passé pour sa piste bosselée et son asphalte de mauvaise qualité. La réfection du revêtement réalisée au cours de ces derniers mois devrait tout de même avoir amélioré la situation.

Scott Redding #45

« Brno aura été une grosse déception, car après avoir été rapide tout au long des essais, je me suis retrouvé en course avec un cruel manque de grip de l’avant. Ce fut un gros problème qu’il nous faut résoudre à Indianapolis si l’on veut rééditer le podium de l’an dernier. De nombreux pilotes n’apprécient pas ce circuit, et si je ne dirais pas que c’est l’un de mes préférés, je ne cacherais pas que la dernière course ici m’a fait plaisir ! Je suis impatient de retrouver ce circuit et j’espère y obtenir un bon résultat, pour l’équipe et pour moi. »

Mika Kallio #36

« Finir treizième à Brno n’était bien évidemment pas mon objectif. Mais compte tenu des problèmes de drible qui ne m’ont pas quitté là-bas, je n’étais pas mécontent de finir dans les points. Ce week-end, nous devons résoudre nos problèmes avant la qualification car on l’a vu cette année, une bonne place sur la grille de départ est primordiale pour rendre la course plus facile. Je ne suis pas un grand fan d’Indianapolis. Par le passé, les bosses et les différentes qualités de revêtement ont souvent rendu difficile l’obtention d’un bon feeling. Espérons que le nouveau revêtement améliorera les choses. Si tout se passe bien ce week-end, une place dans le top dix me semble être un objectif raisonnable. »

Michael Bartholemy – Team Manager

« L’an dernier, Indianapolis s’était avéré être le tournant de la saison pour Scott. Son podium l’avait mis en confiance pour bien terminer sa première saison de Moto2. Il arrive cette fois à Indy dans une situation similaire, sa première partie de championnat n’ayant pas été celle que nous espérions. J’espère donc qu’il sera capable de prendre le même virage. Mika a fait une belle course à Brno en revenant de la trentième à la treizième place après avoir surmonté ses problèmes avec la moto. Je sais qu’il vise une place dans les dix ce week-end, et je suis tout à fait confiant dans ses possibilités. »

Marc VDS Racing Team Press Office

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de