Jorge Lorenzo : « Valentino Rossi va essayer de me botter le cul ! »



Depuis que Valentino Rossi a annoncé son retour chez Yamaha, Jorge Lorenzo n’a cessé de l’encenser – l’inverse est également vrai – et l’Espagnol n’entend visiblement pas déroger à la règle puisqu’il a encore remis le couvert dans Bike Sport News.

Toutefois, il a précisé ses pensées en expliquant qu’il était avant tout content de voir revenir le « Dottore » parce qu’il va l’obliger à rester attentif et à tout donner à chaque instant.

« Ce n’est pas nécessaire d’être les meilleurs amis du monde pour être équipiers. La course moto, ce n’est pas comme le football ou le basket. Le MotoGP n’est pas un sport collectif, même si vous partagez une équipe avec un autre pilote. Vous essayez de faire votre travail et vous essayez d’avoir une relation avec tout le monde dans le garage. Mais ce n’est pas nécessaire de se faire des amis. Si vous en avez, c’est mieux mais ce n’est pas nécessaire pour travailler ensemble.

Je pense que c’est une grande opportunité, pour moi, d’avoir Valentino chez Yamaha et je pense que pour Valentino ça peut être un grand changement aussi. Il sera plus compétitif sur la Yamaha et il sera plus rapide. Ce sera difficile pour moi de le battre, de rester devant lui, il voudra essayer de me botter le cul ».

Et du fil à retordre, c’est ce que Ben Spies n’a pas su lui donner la saison dernière. En ce sens, Lorenzo estime que Yamaha a eu raison de s’en séparer même s’il reste convaincu que l’Américain est un excellent pilote.

« C’est une grande opportunité, en tant que pilote, d’avoir cette pression sur vous, pour vous tenir en haleine au maximum de vos capacités. Ben Spies est un formidable pilote, mais il n’a pas démontré son talent l’année dernière, pour cette raison, je pense que Yamaha devait faire un changement. Mais ce sera difficile à la fois pour Valentino et pour moi, cette année.

Je pense qu’il est positif que Valentino soit de retour chez Yamaha, s’il est compétitif et je suis sûr qu’il le sera, je crois qu’il pourra me pousser jusqu’à mes limites ».

Bon, ce n’est pas tout ça mais vivement que ces « je t’aime / moi aussi » cessent et que l’explication sur le piste débute.

Ce sera pour le 5 février, à Sepang, pour les premiers essais officiels de la saison.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de