Carmelo Ezpeleta mène la vie dure à Suzuki



Que Carmelo Ezpeleta n’ait pas encore digéré le retrait de la compétition de Suzuki, fin 2011, alors qu’il restait un an de contrat à Hamamatsu, ne fait aucun doute.

Et maintenant que le constructeur japonais a manifesté son envie de revenir, le CEO de la Dorna continue à s’en méfier comme de la « peste« .

C’est ainsi qu’il a d’ores et déjà déclaré qu’en 2014, il ne créerait pas de place spéciale pour Suzuki. Si les japonais veulent revenir, ils devront donc le faire en passant par une structure existante, à l’image de BMW en Formule1.    

« Pour 2014, nous n’accepterons pas de nouvelles entrées, donc si Suzuki veut entrer dans ce championnat, ils devront passer par une équipe existante ou en tout cas, par une de ses places sur la grille.

Nous ne voulons pas qu’ils disent qu’ils participent et qu’ils partent aussitôt. Ils peuvent quitter quand ils le veulent pour autant qu’ils utilisent l’une des entrées existantes. C’est quelque chose que la Formule1 fait très bien ».

Mais qui va-t-on bien pouvoir aller trouver chez Suzuki ? Difficile à dire mais on sait qu’Aspar a accepté que Randy de Puniet devienne pilote d’essai pour Suzuki…une piste?

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Source : MCN via Sport Bikes

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de