Indianapolis, MotoGP, Repsol Preview : Stoner, Dovizioso et Pedrosa ou le titre, l'honneur et le moral



Chez Honda, on réalise de loin sa meilleure saison depuis l’avènement des 800cc en MotoGP ; Casey Stoner est en tête du championnat du monde, Pedrosa a été longtemps blessé mais a gagné des courses et Dovizioso a, à plusieurs reprises, joué le rôle d’équipier qui prend des points importants à la concurrence.

Alors, c’est évidemment avec le plein de confiance que l’écurie du pays du soleil levant se déplace au pays de l’oncle Sam.

Dani Pedrosa est peut-être celui des trois dont la confiance est la moins optimale puisque l’Espagnol, après avoir dominé de la tête et des épaules les essais libres et qualificatifs à Brno, n’a attendu que deux petits tours en course pour perdre l’avant de sa RC212V. Il aura donc à cœur de racheter son erreur sur une piste qui ne lui a pas trop mal réussi par le passé.

Dani Pedrosa : « Je vais à Indianapolis et j’ai vraiment hâte d’être à la course. L’année dernière nous y avons vécu une bonne course et j’espère que ce sera encore le cas cette saison. L’asphalte a changé, nous allons donc devoir nous adapter à la nouvelle surface, vérifier comment les pneus travaillent là-bas et chercher le meilleur set-up possible pour la course.

Physiquement, je m’améliore petit à petit ; déjà, à Brno, je me sentais mieux que lors des derniers mois, alors j’espère que je pourrai être en bonne forme pour la course.

Évidemment, le résultat du dernier Grand Prix a été très décevant pour moi et mon équipe après un aussi bon week-end, mais nous en retirons les choses positives et nous allons de l’avant ».

Stoner lui, c’est tout l’inverse de Pedrosa puisqu’après un début de week-end difficile, il s’est imposé à Brno en donnant une leçon d’efficacité à ses petits camarades. Du coup, c’est avec le moral au zénith qu’il arrive dans l’enceinte mythique du sport moteur made in US.

Casey Stoner : « Lors des saisons précédentes, la piste d’Indy était extrêmement bosselée et un peu dangereuse, donc je suis impatient d’y aller et d’essayer la nouvelle surface. Ce sera aussi agréable de piloter la Honda là-bas, car ça demandait énormément de travail avec la Ducati pour obtenir le bon set-up sur cette piste si particulière.

J’y ai seulement roulé en 2008 et 2010 et nous étions assez compétitifs ici l’année dernière, mais ensuite j’ai perdu l’avant pendant la course, donc ce sera bien d’être là, de tester la nouvelle surface et travailler sur les réglages de ma RC212V ».

Pour Dovizioso, ces derniers temps correspondent un peu à la situation de l’angoissante question « et après ? ». Le pilote italien, qui réalise une saison décente, sait maintenant qu’il ne sera plus un pilote Repsol Honda l’année prochaine et qu’il va donc devoir accepter de redescendre au rang de pilote privé ou semi privé puisqu’il pourrait malgré tout bénéficier d’une très bonne moto s’il décide de s’engager avec LCR. Son but est donc de défendre sa troisième place au championnat, et plus si possible, et pouvoir ainsi partir la tête haute. La prochaine étape de cette mission passe par Indianapolis, une piste qu’il n’apprécie pas outre mesure.

Andrea Dovizioso : « Nous arrivons à Indy, après un podium à Brno et j’espère que nous pourrons poursuivre sur cette lancée. Le circuit d’Indianapolis est un endroit américain typique avec beaucoup d’installations et des tribunes immenses, la piste n’est pas particulièrement intéressante mais dans l’ensemble c’est un événement très agréable.

Cette année, la surface de la piste a été refaite à certains endroits et donc c’est certain que ce sera bien plus amusant d’y rouler que par le passé car avant, elle était très bosselée et recouverte de différents types d’asphaltes.

L’année dernière, lors des essais libres et qualificatifs, nous étions rapides, mais nous avons vécu une course difficile en terminant 5e. Je suis confiant sur le fait que nous pouvons être compétitifs cette année encore, nous sommes très motivés et concentrés »

Stoner est réellement impressionnant en 2011 et il peut compter sur une armée de RC212V très performante pour l’aider dans sa mission de reconquête d’un titre qui lui échappe depuis 2007. Ça en fait, bien entendu, le favori numéro un à la succession d’un Lorenzo pour qui la tâche s’annonce bien compliquée…Stay tuned !

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de