Dovizioso : « nous manquons de grip, surtout lorsque la moto est couchée »



La pluie à Valence, un cou récalcitrant à Jerez, Sepang était donc le premier vrai test d’Andrea Dovizioso sur la Ducati.

Et on ne peut pas dire que les résultats soient réellement enthousiasmants puisqu’il clôture sa première séance à plus de deux secondes de Dani Pedrosa.

A l’issue de cette journée, l’Italien ne voulait pas se montrer trop pessimiste mais toutefois, de façon réaliste, il ne sous-estimait pas le travail restant à accomplir sur la moto de Borgo Panigale.

Son problème majeur se situe au niveau du grip dans les virages et ce n’est pas sans rappeler les déclarations de Valentino Rossi lors des deux dernières saisons passées chez les rouges.

« Ce matin, nous avons essayé de nous concentrer sur l’électronique et la puissance du moteur. Il faut une plus grande linéarité dans la première partie de l’accélération. Cette piste est chaude et nous manquons de grip, surtout lorsque la moto est couchée. Nous faisons beaucoup de tests sur ce que nous avons à notre disposition afin de comprendre comment améliorer nos performances et quelle direction nous devons prendre.

L’écart est grand, mais ce n’est que le premier jour. Pedrosa et Lorenzo connaissent leur moto, et travaillent sur les détails. C’est évident, nous devons nous améliorer mais nous ne devons pas porter de jugements maintenant. Nous sommes toujours occupé sur le développement de la moto, les chronos ne sont pas la priorité. Aujourd’hui, nous avons seulement utilisé deux pneus tendres pour accomplir plus de 50 tours. Nous n’avons certainement pas cherché à réaliser un chrono ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Source : GPOne

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de