Xavier Simeon : "être champion du monde des essais ne sert à rien"



Demain, Xavier Simeon, le pilote SAG Zelos, participera à ses premiers tests IRTA au guidon de la Kalex de chez SAG Zelos.

Après deux saisons difficiles, le champion du monde Superstock1000 2009 aura besoin d’obtenir un bon résultat le plus rapidement possible pour lancer sa saison mais ce n’est pas à Valence qu’il le cherchera.

Le but ici, après une brève prise de contact avec sa moto en décembre, sera de jeter les bases d’une saison réussie en travaillant sur la préparation du premier rendez-vous au Qatar.  

« La première fois que je suis monté sur la moto, on ne pouvait pas considérer ça comme un test. Ce n’était pas suffisant pour me faire une idée claire de la machine. Le but était plutôt de réaliser un « shake down » et voir les changements à apporter à la moto pour l’adapter à mes caractéristiques.

De plus, la piste était détrempée l’après-midi et donc, en réalité, je n’ai pu rouler qu’une heure avec la Kalex.

Les vrais tests vont commencer demain et nous disposerons de neuf jours d’essais avant de nous rendre au Qatar. Nous allons devoir les exploiter au maximum pour y arriver le mieux préparé possible. L’objectif n’est pas de devenir champion du monde des essais mais plutôt de pouvoir réaliser 29 tours le plus vite possible.

Ces premiers tests vont aussi servir à découvrir l’équipe car tout est nouveau et nous n’avons pas encore réellement travaillé ensemble. En conséquence, nous avons encore beaucoup de choses à mettre en place ».

Impossible donc de prendre ces essais hivernaux comme une référence, en bien ou en mal d’ailleurs, du moins les deux premiers puisque lors du second passage à Jerez, les motos disposeront alors des moteurs officiels.

« Les six premières journées, nous n’aurons pas les moteurs officiels à notre disposition. Lorsqu’on entend les différentes équipes, elles ont toutes des moteurs d’origine. Toutefois, on a pu voir que certains pilotes étaient rapides en hiver mais que dès le premier Grand Prix, ils avaient plus de mal. Je pense donc qu’on ne peut pas se faire une réelle idée des forces en présence avec ces essais. L’objectif doit seulement être de nous préparer au mieux pour le Qatar ».    

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de