Lin Jarvis veut faire de Tech3, le Junior Team de Yamaha



Lin Jarvis, le patron de Yamaha en MotoGP a de quoi être heureux puisqu’en plus de disposer de deux excellents pilotes (Rossi et Lorenzo) il bénéficie également d’un surcroît de médiatisation avec l’arrivée de l’Italien.

Seule petite ombre au tableau, le contrat qui lie Iwata à Tech3, son écurie satellite, arrivera à échéance en fin de saison.

Quand on connaît toute l’expertise de la structure française, on peut comprendre que chez Yamaha, personne n’ait réellement envie de changer quoi que ce soit. Et c’est ce qu’a d’ailleurs confirmé Lin Jarvis, à MCN

« Notre contrat actuel avec Tech 3 expire fin 2013, mais nous espérons le renouveler. Notre relation remonte à plusieurs saisons et nous en sommes très satisfaits. Le fait que nous partageons maintenant nos sponsors principaux sera un avantage.

Disposer d’une écurie capable de permettre aux jeunes pilotes de se développer est une idée intéressante. Honda est impliquée en Moto2 et en Moto3 et ils peuvent développer une relation avec un pilote depuis son plus jeune âge. Nous, nous ne pouvons pas procéder de la sorte, mais j’espère avec qu’avec Monster, nous pourrons approcher de nouveaux talents et les amener en catégorie reine chez Tech 3, avant de pouvoir les parachuter dans l’équipe « factory ».

Mais de quel(s) jeune(s) talent(s) peut bien parler Lin Jarvis ? Dans un premier temps et on en veut pour preuve les déclarations de Hervé Poncharal à GP-Inside, on pense, bien entendu, à Pol Espargaro, que le management de Yamaha a d’ailleurs rencontré à plusieurs reprises, en 2012.

Et puis, dans un avenir un peu moins proche, difficile de pas penser à Maverick Viñales.

En effet, on se souvient qu’en fin de saison dernière, l’Espagnol avait claqué la porte de son écurie en déclarant à qui voulait bien l’entendre que sa FTR/Honda, dans les mains de son écurie, était une machine de troisième ligne.

Quand on connaît l’amour-propre de Honda, il y a peu de chance que Tokyo soit disposé à lui faire des cadeaux et c’est certainement une piste que le management de Yamaha ne peut avoir ignoré.   

Enfin, on se souviendra également que la saison dernière et alors qu’il ne savait pas s’il pourrait garder Crutchlow ou Dovizioso, Hervé Poncharal avait lui-même déclaré être enthousiaste à l’idée de devenir une sorte de ‘Junior Team’ pour l’écurie d’usine.

Alors Tech3 et Yamaha, une affaire qui roule ? Probablement…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de