[Communiqué de presse] Frustration due au trafic pour le team Marc VDS



L’intense trafic qui règnait lors de la fin de la séance de qualification de la catégorie Moto2 sur le légendaire circuit d’Indianapolis n’a pas permis à Scott Redding et Mika Kallio de capitaliser leurs fantastiques performances des essais.

Le Britannique Scott Redding pensait pouvoir briguer la pole position après avoir dominé les essais qui se sont déroulés dans des conditions chaudes et humides sur le mythique tracé américain.

Redding avait été le seul pilote à descendre en 1’44 lors des essais libres. Au terme de la troisième et dernière séance, le pilote de 18 ans possédait même une avance de 0,340 seconde sur son plus sérieux rival.

Malheureusement, le pilote Marc VDS n’a pas été en mesure de concrétiser sa forme étincelante durant la qualification. A chaque tentative, Redding s’est retrouvé avec des pilotes plus lents sur sa trajectoire. Au final, le Britannique a dû se contenter d’une frustrante onzième place sur la grille de départ avec un chrono de 1’44.865 qui le laisse à 0,2 seconde de la deuxième ligne.

Redding a nettement accru sa confiance avec sa Suter MMXI ce week-end, grâce à des améliorations au niveau des réglages de son train avant qui lui ont permis d’utiliser son habituelle agressivité en entrée de virage.

Malheureusement pour le Marc VDS Racing Team , Mika Kallio a souffert des mêmes maux que son coéquipier. Le pilote finlandais qui avait terminé les essais sur une prometteuse neuvième position pensait pouvoir se battre pour, au moins, une place en troisième ligne.

Mais le pilote de 28 ans a lui aussi été confronté à un trafic dense dont il n’a pu s’extirper pour améliorer son chrono de 1’45.160. Et c’est en essayant de surmonter ces difficultés et en attaquant un peu plus dans son dernier tour que Kallio est tombé au virage numéro 15. Il hérite ainsi de la dix-huitième place de la grille de départ.

Scott Redding #45 : 1’44.865 – 15 tours- 11e position

« Dire que cette onzième place est loin de mon objectif est bien en deçà de la réalité au regard de ce que j’ai montré durant les essais. On a régulièrement amélioré la moto et cela faisait longtemps que je ne m’étais pas senti aussi en confiance. Malheureusement, je ne figure même pas dans le top 10. Finir devant tout le monde aux essais libres avec 0,3 seconde d’avance signifie que nous sommes compétitifs. Mais une fois encore, la fin de la qualification a été totalement folle. Il y avait tout un tas de gars qui se traînaient au milieu de la piste en attendant une roue. Et c’est à cause de ça que je n’ai pas réussi à trouver un tour clair. C’est très frustrant d’avoir autant travaillé pour se qualifier en première ligne, et tout ça pour rien. Le point positif, c’est que j’ai montré durant les essais que j’avais la vitesse pour me battre une fois de plus pour le podium. Ma Suter MMXI a super bien fonctionné ce week-end, et je vais maintenant tout donner dès le départ pour essayer de rejoindre au plus vite les avant-postes. »

Mika Kallio #36 : 1’45.160 – 17 tours- 18e position

« La qualification aura été vraiment frustrante car tout au long de la séance j’étais persuadé de pouvoir me glisser dans le top 10. Mais tout s’est mal passé sur la fin. Je suis en colère car il y avait un tel trafic qu’il était impossible de trouver un tour clair. Chaque fois que j’essayais de passer à l’attaque, il y avait quelqu’un sur ma trajectoire pour me bloquer. J’ai trouvé un peu d’espace dans mon dernier tour et les trois premiers partiels me laissaient à penser que j’allais finir sur la troisième ligne. Mais j’ai fait une petite erreur au virage numéro 15. Je suis sorti d’un rien de la trajectoire, et sur une piste aussi sale, cela n’a pas pardonné. Je suis tombé et j’ai foiré mon tour. C’est frustrant de savoir que nous aurions pu être beaucoup mieux placé, mais d’un autre côté, quand je vois ce que j’ai réussi à faire à Brno en partant trentième, je me dis qu’avec un bon départ je peux espérer un résultat positif. »

Pete Benson : Chef Mécanicien de Scott Redding

« Si l’on considère combien Scott était rapide aux essais et confiant sur la moto, nous ne pouvons qu’être déçus de le voir en onzième position sur la grille de départ. Ça n’est pas sa place, mais malheureusement il n’a pas réussi à trouver un tour clair à la fin de la séance pour aller chercher le chrono qu’il visait. C’est dommage. Scott aime ce circuit et il l’a encore démontré hier en se mettant tout de suite en évidence. Nous avons apporté des changements sur la moto qui, je l’espère, vont nous permettre de bien finir la saison. Nous avons un petit peu modifié la balance, et je regrette que nous n’ayons pas trouvé cela plus tôt. Scott a repris confiance en l’avant, et c’est ce qui lui manquait. Le nouveau revêtement était très glissant, hier, mais Scott a tout de suite réussi à rouler vite. Il était content de la moto, ce qui est un bon signe. Je pense que s’il parvient à prendre un bon départ, il a de bonnes chances de jouer devant, là où il mérite de rouler compte tenu de ce qu’il a démontré aux essais. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de