Ciabatti : « Ducati n’a rien à cacher à ses pilotes »



Alors que Carlos Checa et la Panigale se sont mis en lumière lors des derniers tests du Superbike, en Australie, c’est toujours la soupe à la grimace qui est au menu des convives du MotoGP.

En effet, lors des premiers essais officiels de Sepang,  Nicky Hayden, le mieux classé des pilotes de la marque italienne, pointait à plus de deux secondes des leaders.

Pourtant, le directeur du projet MotoGP, Paolo Ciabatti, a répété à MCN que le podium restait un objectif réalisable pour ses pilotes.

« Je n’ai pas changé d’avis et nous continuons à penser que nous aimerions nous battre pour le podium avant la fin de la saison. De façon réaliste, ce sera plutôt pour la seconde moitié de celle-ci ».

Pour revenir au sommet, Ducati aura besoin de grands changements mais Ciabatti préfère ne pas se voiler la face et il n’a d’ailleurs pas caché à ses pilotes qu’en 2013, ils ne devaient pas s’attendre à disposer d’une nouvelle moto.

« Nous avons dit à Andrea que nous avions un plan mais de façon réaliste, en 2013, nous allons essayer d’améliorer constamment la moto. Évidemment, ce n’est jamais facile lorsque vous n’obtenez pas de résultats parce que ce qui compte, ce sont les chronos et les résultats à la fin de la course.

Nous n’avons rien à cacher à nos pilotes. Nous ne leur disons pas que nous allons sortir une nouvelle moto.

C’est intéressant d’entendre ce que dit Dovi après avoir roulé sur la Honda et récemment, sur la Yamaha car il a une belle expérience de ces deux machines. Nous savions que ça allait être difficile et ça l’est. Le changement ne va pas se faire du jour au lendemain, mais nous avons besoin de voir des améliorations significatives très vite ».

Pour Ciabatti, il n’y a pas un point en particulier à améliorer car c’est l’ensemble de la moto qui doit progresser.

« Nous devons améliorer le châssis, nous avons besoin d’une meilleure symbiose entre l’accélérateur et la réponse du moteur et nous avons besoin d’une meilleure maniabilité. Nous devons aussi rendre le contrôle de traction plus prévisible pour le pilote. C’est assez simple ».

Simple ?

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store