Sepang : Le risque de précipitations pour le test MotoGP est élevé



C’est une bonne vieille habitude dont le Championnat du Monde MotoGP semble ne pas avoir envie de se débarrasser. Quelle que soit la région du monde visitée, le risque de pluie semble toujours élevé !

La semaine passée, la météo perturbait deux des trois jours de tests du Moto2 et du Moto3, à Jerez et voici que maintenant ce sont les essais de Sepang, pour la catégorie reine, qui sont mis en danger.

En effet, les risques de précipitations sont estimés à 60% pour les deux premiers jours et à 40% pour le jeudi.

Evidemment, vu la chaleur ambiante (entre 31 et 33 degrés), la piste peut sécher relativement rapidement mais on sait aussi qu’en Malaisie, à pareille époque (mousson d’hiver s’étendant de novembre à mars), les pluies sont particulièrement soutenues et abondantes

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de