Johann Zarco dresse le bilan de ses premiers pas sur la Suter de Came Ioda Racing



A l’instar de ses collègues du moto2, Johann vient de disputer six jours d’essais officiels au guidon de sa toute nouvelle Suter, d’abord à Valence, ensuite à Jerez.

Parmi ces six jours, deux se sont déroulés sous la pluie, domaine dans lequel le Français excellait la saison dernière et c’est donc un scénario presqu’idéal puisqu’il lui aura permis de découvrir sa nouvelle monture dans des conditions bien différentes.

Nous avons dressé le bilan de ces six premières journées de tests en sa compagnie.

« GPi : Johann, tu viens de passer six jours au guidon de la Suter de Came Ioda Racing, quel est ton sentiment général sur ce début d’aventure ?  

De façon générale, je dirais que je suis content d’être avec une super équipe et de l’avoir, comme un pilote officiel, entièrement derrière moi.

Au niveau des performances pures, je ne peux pas encore dire que je sois content mais je suis en tout cas satisfait d’avoir vu où nous en étions, d’avoir réalisé certains chronos et d’avoir senti la moto, ce qui était très important.

Techniquement et par rapport aux chronos, j’ai toujours été aux alentours de la dixième place mais je ne suis pas inquiet. Selon Laurent, j’ai encore une marge de progression sur la Suter et de l’aisance à prendre. Pour lui, j’ai de la marge à récupérer au niveau de mon pilotage car il ppense que je ne suis pas autant à la limite que certains autres pilotes et c’est bien entendu encourageant pour les prochains tests.

GPi : Justement, à propos de ces prochains tests, quel en sera l’objectif ?

Le but sera d’acquérir la facilité sur la moto afin de me permettre d’en faire ce que je veux comme Pol Espargaro peut le faire avec sa Kalex.

Ce serait bien de repartir de Jerez en étant dans les trois premiers du classement final, pas tant pour la confiance mais avant tout pour pouvoir se donner un objectif précis au Qatar.

GPi : Tu as roulé énormément sous la pluie, une surface où tu étais à l’aise avec la MotoBi, ou te situes-tu avec la Suter ?

C’est vrai que la saison dernière je me débrouillais très très bien sous la pluie et c’est vrai aussi que la MotoBi m’aidait probablement à rouler correctement. C’est une moto assez basse qui convient bien à la conduite douce qu’il faut mener dans ce genre de conditions.

A ce niveau-là, la Suter n’est pas une mauvaise moto, je ne suis pas trop mal dessus lorsqu’il pleut mais je ne suis pas encore aussi bien que ce que je pouvais l’être en 2012. Quoi qu’il arrive, la Suter est une moto très saine parce que même sous la pluie, le moindre petit réglage se ressent et c’est un réel plaisir de sentir toutes les modifications, si minimes soient-elles.

GPi : Les autres semble aussi avoir progressé sur cette surface?

La saison dernière, j’étais probablement un cran au-dessus de certains sur piste humide mais là, en effet, on dirait bien qu’ils ont commencé à combler leur retard. Les autres pilotes deviennent vraiment performants dans ces conditions et ça devient presque comme sur le sec où il faut se creuser la tête pour trouver des dixièmes.

GPi : La collaboration avec l’équipe se passe bien ?

C’est une équipe 100% italienne et je n’ai déjà pas la barrière de la langue puisque ça fait un an qu’on travaille en Italie.     

Et puis, c’est une équipe très expérimentée qui a travaillé pour Aprilia et avec qui ils ont remporté des titres.

Depuis le premier jour, je peux sentir qu’il y a une grosse compétence technique. Ils savent quoi faire, quand il le faut, ils interprètent à merveille mes commentaires, bref, je n’ai plus qu’à piloter pour être devant car dans le box, tout est réglé ».

Nous retrouverons donc Johann Zarco du 19 au 21 mars sur le circuit de Jerez pour la dernière séance d’essais IRTA avant de s’envoler pour le Qatar et la première manche du Championnat du Monde.  

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de