Dovizioso a touché la limite de la Ducati et elle se trouve à une seconde



Aujourd’hui, Andrea Dovizioso a accompli des progrès sensibles sur la Desmosedici de Borgo Panigale en se rapprochant à un peu plus d’une seconde de Dani Pedrosa.

Avec un temps (2:01.650) similaire à celui de Valentino Rossi la saison dernière (2:01.550), l’Italien a pourtant compris que quoi qu’il fasse sur cette moto, elle ne lui permettra jamais, dans cet état, de prétendre à mieux que sa place actuelle.

En conclusion, si à l’issue de ce test, Dovizioso se réjouissait du travail mené avec son équipe sur la desmosedici, son constat restait malgré tout mitigé puisqu’il sait dorénavant qu’il s’est approché de la limite absolue de sa machine.

Et malheureusement pour les hommes de Borgo Panigale, cette limite se situe à plus d’une seconde de la moto de référence, la RC213V de Dani Pedrosa.

« Après ce test, notre situation ne change pas beaucoup mais nous avons eu la confirmation qu’en travaillant, nous pouvons aussi améliorer la moto qui est exactement celle avec laquelle j’ai commencé. Mais ça ne suffit pas, nous ne sommes pas ici pour faire de bons résultats mais bien pour revenir aux avant-postes et nous en sommes encore loin.

Nos progrès signifient que nous avons très bien travaillé et que nous avons été en mesure d’arriver à la limite que cette moto permet d’atteindre. Nous pourrions peut-être encore gagner quelques dixièmes sur un tour, mais au niveau du rythme, nous ne pouvons rien de plus. La limite du point de vue de la vitesse de passage en courbe ne me permet pas d’abaisser les chronos et surtout, ne me permet pas d’être constant ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Source : GPOne

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de