Randy de Puniet retrouve la tête mais garde ses soucis



Depuis le début de la présaison, Randy de Puniet rencontre des problèmes de dribble sur sa nouvelle ART et il va quitter Sepang sans avoir pu les résoudre.

Toutefois, si ses soucis techniques n’ont pas pu être solutionnés, c’est malgré tout une bonne nouvelle qui est sortie du chronomètre puisqu’il s’est adjugé le meilleur temps des pilotes CRT.

Aspar va maintenant mettre le cap sur Jerez où le pilote français disposera également de sa moto de la saison dernière afin de pouvoir mener quelques tests comparatifs.

« Ces trois jours ont été plutôt intéressants pour nous, beaucoup plus que les premiers tests que nous avions réalisés à Sepang début février. On a pu travailler convenablement même si le problème n°1, qui est le dribble à l’avant, n’a pas été résolu. Hier après-midi on a décidé d’arrêter de se focaliser sur ce problème parce qu’on avait passé quatre jours et demi dessus, sans jamais trouver de solution. On a donc travaillé sur la stabilité au freinage, l’équilibre, la suspension arrière, le frein moteur. On a bien progressé à ce niveau-là, ce qui m’a permis d’être un peu plus à l’aise sur la moto même si j’avais encore des problèmes de dribble. J’ai réalisé un bon chrono sur cette piste avec la CRT. Je suis donc assez satisfait et impatient d’aller à Jerez pour voir un peu le potentiel de la nouvelle moto. On aura l’ancienne moto à côté pour comparer et ça devrait être assez intéressant. En tout cas, nos essais se sont bien terminés, je suis assez content et le team a bien travaillé, ce qui est une bonne chose ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de