[Communiqué de presse] Grand Prix de San Marin : Xavier Siméon partira de la 8ème ligne pour une course qui s’annonce chaude.



Au terme d’essais disputés sous une chaleur accablante, le belge Xavier Siméon a signé le 23ème temps des essais qualificatifs du Grand Prix de San Marin Moto 2 avec un chrono de 1’39’’564. Le pilote RTL Sport n’a pas pu défendre ses chances comme il l’espérait, victime d’une chute peu avant la mi-séance. Malgré cette péripétie, il reste confiant pour la course.

« J’avais un bon rythme. Nous avions bien progressé tout au long des essais pour obtenir une moto très performante. J’étais aux alentours de la 7ème position lorsque j’ai chuté. J’ai négocié un changement d’angle un peu trop rapidement et suite à cela j’ai perdu l’avant. Je suis certain que j’aurais pu me placer dans le top 15 sur la grille de départ. Je suis déçu. Ceci dit, ça arrive, c’est comme ça, on cherche en permanence les limites. Pour la course, je vais devoir me frayer un chemin dès le départ pour gagner des places et pour pouvoir très vite aller me battre devant » confie Xavier Siméon à l’issue de la séance qualificative, un peu dépité.

Tout comme Rabat, Torres, Espargaro, Andreozzi, Krummenacher, Hernandez, Iannone, …… le jeune belge a été bien involontairement tâter le bitume. La chute n’a eu aucune conséquence sérieuse – fort heureusement – mais le temps perdu à reconditionner la Mistral 610 du team Tech 3 a bien entendu constitué un désavantage dans la chasse au chrono. « Mon équipe a fait un travail rapide et efficace. J’ai pu reprendre la piste assez vite. Malheureusement, j’ai senti que mes freins avants avaient perdu en efficacité, je n’ai plus pu améliorer mes temps » explique Xavier Siméon.

On connaît les talents de Xavier Siméon et – entre autres capacités – ses aptitudes à négocier de bons départs. Il lui faudra faire preuve autant de prudence que d’agressivité pour passer les trois premiers virages du circuit de Misano Adriatico demain. La première courbe constitue un entonnoir qui sera particulièrement redoutable à franchir. « C’est sur, le départ va être très chaud ici. Si tout se passe comme je l’espère, je dois pouvoir effectuer une belle course. Je suis en confiance malgré ma chute aux qualif’ et ma moto est vraiment bien. Je sais que je peux obtenir un bon résultat et je vais me battre pour ramener des points» affirme Xavier Siméon.

Le mano à mano entre Marc Marquez et Stefan Bradl s’est poursuivi en terre italienne, au profit de ce dernier qui a pris un avantage psychologique certain en signant la pole position. À force de tutoyer les limites, Marc Marquez a lui aussi chuté durant cette séance qualificative. Sa moto rapidement reconditionnée et malgré tous ses efforts, il n’a pas été en mesure de contester la suprématie affichée par le pilote allemand. Yuki Takahashi a arraché la troisième place sur la grille en toute fin de séance, à une demi-seconde de Bradl.

Il y a tout juste un an, au neuvième tour de ce même Grand Prix de San Marin, Showa Tomizawa trouvait la mort. Il avait vingt ans. De nombreux pilotes ont tenu à saluer la mémoire du jeune japonais, dont Xavier Siméon qui arbore ce week-end sur son casque une illustration du pilote de la Moto 2 n° 48.

Il est à noter enfin que ce Grand Prix est l’occasion d’une visite de la direction de RTL et du Circuit Mettet ainsi que de représentants d’autres sponsors intéressés par le Moto GP.

Les 26 tours du Grand Prix Aperol di San Marino e Della Riviera di Rimini s’annoncent passionnants ! Suivez les performances de Xavier Siméon et de ses 38 adversaires au Championnat du Monde Moto 2 ce dimanche à 12h10’ en direct sur Club RTL ou sur le site www.rtl.be/sport .

Xavier Simeon Info Team

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de