Jerez : Dani Pedrosa confirme sur la pluie, Marquez commence à comprendre



Dani Pedrosa et Marc Marquez ont clôturé la première session pluvieuse de ce test de Jerez en deuxième et troisième position.

Cette journée entièrement « noyée » a permis à Dani Pedrosa de confirmer ses progrès enregistrés en 2012 dans ce genre de conditions. L’Espagnol se montrait donc satisfait d’avoir pu rechausser les pneus pluie.

Dani Pedrosa : « Aujourd’hui, c’était la première journée d’essais à Jerez et nous avons été en mesure de tester différentes choses sur piste humide. Nous avons réalisés quelques runs très productifs puisque l’asphalte était très humide. Parfois, il n’y avait pas assez d’eau sur la piste et les conditions n’étaient pas idéales. Le feeling avec la moto est très positif et après autant de jours sur le sec, c’était bien de pouvoir rouler sous la pluie. Nous verrons si lors des prochains jours, nous aurons plus de chance et que nous pourrons rouler sur le sec afin d’essayer quelques dernières choses avant le début de la saison ».

Pour Marc Marquez, le travail n’était pas le même puisque la pluie était quasiment une grande première au guidon d’une MotoGP.

Et on peut dire qu’il s’en est bien sorti en terminant à seulement 50 millièmes de son équipier, Dani Pedrosa.

Toutefois, comme il le signalait à l’issue de la journée, il va encore devoir progresser, notamment dans la gestion des pneus mais aussi au niveau de son rythme.

Marc Marquez : « Cette journée a été très importante pour nous parce que nous avons pu essayer la moto sur piste humide. En Malaisie, nous n’avons fait que quatre tours dans ces conditions et il ne faisait pas aussi humide qu’ici. Nous nous sommes constamment améliorés. Au début, jétais très rigide sur la moto mais je me suis amélioré et j’ai réalisé qu’il est très important d’être souple. En outre, j’ai remarqué que les pneus pluie s’usent assez rapidement sur ​​cette piste. C’est quelque chose que je dois apprendre à gérer car ils peuvent vous surprendre. J’ai aussi appris que le contrôle de traction sur le mouillé est beaucoup plus important que sur le sec. Nous avons encore beaucoup de choses à améliorer. Nous avons réalisé un bon tour rapide, mais nous devons nous améliorer sur la gestion des pneumatiques et sur ​​notre rythme ».

1 LORENZO, Jorge 1:47.423

2 PEDROSA, Dani 1:48.474

3 MARQUEZ, Marc 1:48.524

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de