Randy de Puniet, premier CRT et héros de Jerez



Certains me diront que le titre est exagéré et qu’il y a probablement un excès de ma part en parlant de Randy de Puniet comme d’un héros.

Pourtant, voici ce que le Français déclarait hier : « je suis tombé sur une plaque d’humidité, à 180 km/h et malheureusement, mon cuir a explosé et je me suis brûlé le dos et le bras en profondeur. Il a fallu gratter tout le bitume accroché sur la peau du dos. Je serai là demain mais ça va être un peu douloureux ».

Alors oui, remonter sur la piste le lendemain et aller chercher le meilleur chrono CRT, je trouve ça héroïque.

« Je suis vraiment heureux parce que le test s’est terminé de la meilleure façon possible. Nous avons dû attendre jusqu’à 16h30 cet après-midi avant que nous puissions monter sur le circuit mais ça valait le coup d’attendre. La piste n’était pas complètement sèche lorsque je suis sorti et je ne voulais pas prendre trop de risques, mais nous avons fait quelques ajustements sur la suspension avant et ça a donné des résultats intéressants. J’étais à trois dixièmes de mon meilleur tour de l’année dernière, sans pousser, ce qui est un très bon signe en tenant compte des conditions. Nous avons également réussi à aplanir les difficultés que nous avons rencontrées hier et nous quittons Jerez avec le moral au zénith ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store