Deux pneus pluie supplémentaires pour le Grand Prix d’Espagne à Jerez



Lors du dernier test de Jerez, qui s’est clôturé hier, les conditions météorologiques ont été particulièrement instables  et il apparaît que Bridgestone avait prévu trop peu de pneus pluie (4 trains par pilote).

Personne ou presque, n’a pris le risque d’aller détruire ses gommes en conditions mixtes et il en résultait une faible activité en piste.

Afin d’éviter que ce scénario ne se reproduise d’ici quelques semaines, lorsque le MotoGP fera une nouvelle fois escale à Jerez, mais pour la course cette fois, le manufacturier japonais mettra plus d’enveloppes pluie à la disposition des écuries. C’est ce que Shinji Aoki, directeur de Bridgestone Motorsport Tyre Development Department, a confié à motogp.com.

«Les conditions météo à Jerez ont été très instables, avec beaucoup de pluie, ce qui nous a néanmoins permis d’enregistrer beaucoup de données très intéressantes. Les longues périodes de pluie nous ont permis de collecter des informations avec le pneu pluie pour ce circuit. En les analysant et en prenant en compte les remarques des pilotes, il apparait qu’avec les 1000cc, les pneus pluie doivent proposer une meilleure durée de vie.

Par conséquent, nous fournirons aux pilotes deux pneus pluie arrière supplémentaires pour la course de Jerez. La pluie a cessé pour les deux dernières journées du test mais les conditions de piste n’étaient pas idéales et c’était positif de voir les pilotes s’approcher du record du tour malgré le froid et l’humidité ». 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de